Gérard Deltell en compagnie de Richard Martel qui a gagné le prix Étoile montante.

Gérard Deltell, «orateur de l’année» de la Chambre des communes

Le député fédéral conservateur Gérard Deltell a remporté le prix Orateur de l’année à la Chambre des communes, dans le palmarès annuel des magazines Maclean’s et L’actualité.

C’est la première fois depuis la création du prix il y a 11 ans qu’un francophone est élu par ses pairs.

«Ça démontre qu’il y a de l’ouverture au Canada face aux deux langues officielles», a réagi en entrevue téléphonique le député de Louis-Saint-Laurent, ému d’avoir été choisi par ses collègues. 

Au Parlement, le député parle à 95 % en français lors de la période des questions et il s’exprime dans les deux langues quand il s’agit d’un discours. 

Selon M. Deltell, un député doit rester honnête et sincère lorsqu’il prend la parole. 

«Il faut être soi même. Si on essaye de jouer un rôle, c’est le début de la fin. Un orateur c’est quelqu’un qui doit transmettre des idées et non faire un show et le faire avec son propre caractère», a-t-il souligné en remerciant également ses concitoyens de Louis-Saint-Laurent de l’avoir élu en 2015. 

Il ne s’agit pas de la première reconnaissance pour le député. En 2016, le Québécois avait remporté le prix Étoile montante de l’année. L’an passé, M. Deltell était finaliste dans la catégorie Orateur de l’année. 

Le député conservateur de Chicoutimi-Le Ford Richard Martel n’a pour sa part pas tardé à faire sa marque aux Communes. L’ex-entraîneur des Saguenéens de Chicoutimi élu lors d’une élection partielle en juin a reçu le titre «d’étoile montante» lundi soir.