La CAQ «a choisi le béton», fustige Dorion

Politique

La CAQ «a choisi le béton», fustige Dorion

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
«S’allier avec un parti de droite antiféministe et anticlimat, tout ça pour construire un gros tunnel elvis-grattonnien, hein? Parce que papa O’Toole nous donnerait 4 milliards $ pour le troisième lien, donc on ne vendra pas notre âme pour l’argent du fédéral sauf pour le troisième lien, c’est ça qu’il faut comprendre.»
L'Assemblée nationale condamne le «<em>Québec Bashing</em>»

Politique

L'Assemblée nationale condamne le «Québec Bashing»

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Les élus de l’Assemblée nationale ont adopté pas une, mais deux motions désapprouvant la question négative à l’endroit du Québec émise lors du débat des chefs fédéraux en anglais, la semaine passée. La motion libérale condamne, tandis que celle du PQ réclame des excuses formelles de la modératrice et du consortium de médias.
Contre le passeport vaccinal: près de 110 000 signatures sur le site de l’Assemblée nationale

Politique

Contre le passeport vaccinal: près de 110 000 signatures sur le site de l’Assemblée nationale

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Près de 110 000 personnes ont signé la pétition contre l’imposition du passeport vaccinal moussée par Éric Duhaime et mise en ligne sur le site de l’Assemblée nationale. Cela en fait la cinquième pétition ayant recueilli le plus de signatures au parlement de Québec depuis 12 ans. Et il reste encore une semaine pour la signer.
Les ententes conclues pour les 90 000 lecteurs de CO2 dans les classes du Québec

Éducation

Les ententes conclues pour les 90 000 lecteurs de CO2 dans les classes du Québec

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Deux semaines après la rentrée scolaire qui devait initialement marquer la fin de l’installation des détecteurs de CO2 dans les classes de la province, Québec annonce la signature des ententes avec quatre entreprises chargées de les fournir. Le gouvernement maintient son horizon: la totalité devrait être déployée «d’ici la fin décembre 2021».
Débat des chefs : Legault réclame des excuses de la modératrice et du consortium

Politique

Débat des chefs : Legault réclame des excuses de la modératrice et du consortium

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
«J’espère que les quatre chefs, à part M. Blanchet qui a réagi, ont dit que c’est inacceptable et vont dire que la modératrice devait s’excuser et que le consortium devait s’excuser. Ça n’a pas de bon sens de traiter le Québec de raciste! Ça n’a pas de bon sens de dire que la loi 21 et que le projet de loi 96 sont discriminatoires. J’espère que tous les chefs fédéraux ont dit ou vont dire ça.»
Garderies : «On n’attend pas après le fédéral, on n’a pas besoin d’eux!» assure Lacombe

Politique

Garderies : «On n’attend pas après le fédéral, on n’a pas besoin d’eux!» assure Lacombe

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Son patron incite les Québécois à voter pour un parti fédéral qui va déchirer l’entente sur les garderies rapportant 6 milliards $ au Québec. Mais cela ne change rien pour le ministre de la Famille. «On n’attend pas après le fédéral, on n’a pas besoin d’eux!» clame Mathieu Lacombe.
«Le pouvoir est grisant», dit Joël Arseneau qui réclame la fin de l’état d’urgence

Politique

«Le pouvoir est grisant», dit Joël Arseneau qui réclame la fin de l’état d’urgence

Ugo Giguère
La Presse Canadienne
Le Parti québécois a lancé un ultime appel au gouvernement Legault l’enjoignant de mettre fin à sa gouvernance par décrets, rendue possible en raison de l’état d’urgence sanitaire. S’il faut apprendre à vivre avec le virus, comme le dit le premier ministre, il faut aussi apprendre à faire fonctionner l’Assemblée nationale avec le virus, clame le PQ.
Le ministre Lacombe ne voit que du vent dans un droit à une place en garderie à tarif réduit

Politique

Le ministre Lacombe ne voit que du vent dans un droit à une place en garderie à tarif réduit

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Le ministre de la Famille estime improbable, voire impossible, la possibilité d’enchâsser dans une loi le droit à une place en garderie pour chaque bambin québécois. Le réseau n’est pas public et, de surcroît, les parents se foutent pas mal de savoir selon quel procédé leur enfant obtient sa place, dit-il.