Un policier de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) a été rapatrié d'urgence le 16 mars d'Haïti pour avoir manqué à ses engagements envers son corps policier et la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Policier de Saguenay rapatrié d'urgence d'Haïti

Un policier de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) a été rapatrié d'urgence le 16 mars d'Haïti pour avoir manqué à ses engagements envers son corps policier et la Gendarmerie royale du Canada (GRC).
Le Quotidien a appris que l'agent est actuellement en congé chez lui et n'a pas réintégré ses fonctions à la police de Saguenay.
« Nous confirmons que l'un de nos membres en mission de paix en Haïti est revenu. Le rapatriement a eu lieu le 16 mars. Ce que nous pouvons dire, c'est que le policier n'a pas respecté le contrat d'engagement de la SPS et de la GRC. Mais il n'a commis aucun acte criminel », a expliqué Steeve Gilbert, capitaine à l'administration policière et au développement organisationnel de la SPS.
Ce dernier n'a voulu faire aucun autre commentaire sur la nature de l'acte reproché au policier, mais a précisé qu'il ne s'agissait pas d'un acte criminel. Tous les détails demain dans Le Quotidien.