Rémi Aubin tenait à rappeler aux pêcheurs de bien respecter les limites de prises et de se ramasser à la suite de leur passage sur la glace. ­

Poissons de fond: une pêche qui s’annonce prometteuse

La saison de pêche aux poissons de fond s’annonce excellente cette année. En se fiant aux glaces et à la pêche des poissons de surface, le président de Promotion Pêche, Rémi Aubin, prédit que les conditions de 2019 promettent d’être particulièrement prometteuses.

Dans une entrevue téléphonique avec Le Quotidien, le pêcheur aguerri a partagé sa vision des conditions de la prochaine saison de pêche aux poissons de fond, qui est toujours si populaire au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Elle commencera sous peu, soit le 12 janvier prochain, jusqu’au 10 mars 2019. C’est une semaine de plus que l’année dernière. La pêche des poissons de fonds comprend la morue, le sébaste et le turbot.

Pour baser son constat, le président de Promotion Pêche s’est fié aux conditions de la glace. « Ce sera peut-être la première fois que nous allons ouvrir la saison de pêche et que nous pourrons mettre nos cabanes sur la glace. Elle est d’une belle épaisseur et s’est formée plus tôt que les années précédentes », a-t-il commenté. En effet, si plusieurs n’aiment pas un temps des Fêtes froid et sans neige, cette température fait plusieurs heureux du côté des pêcheurs. Ces temps-ci, la glace est dégagée de toute neige, ce qui lui permet de s’épaissir plus rapidement. Lorsqu’il y a une couche de neige par-dessus, cela empêche le froid d’accéder à la glace, selon le pêcheur. Sans avoir de mesure officielle, certains pêcheurs lui auraient dit que la glace aurait déjà 8 à 11 pouces d’épaisseur.

De plus, la pêche à l’éperlan, qui est ouverte à l’année, connaît une excellente saison, cet hiver. « Les gens arrivent à faire leur quota en seulement quelques heures. C’est plus rapide qu’à l’habitude », a ajouté M. Gauthier.

Les deux pêches seraient indirectement liées, puisque l’éperlan est à la base de la chaîne alimentaire de la morue. Donc, s’il y a beaucoup d’éperlans, les poissons de fond seront bien alimentés et riches en protéines.

Activité pour souligner l’ouverture

Pour souligner l’ouverture de la pêche blanche, un souper spectacle est organisé le 11 janvier, au Vieux Théâtre de La Baie. « C’est intéressant de venir parce que des représentants de Pêches et Océans Canada ainsi que de la Garde côtière canadienne sont présents et mettent à jour les réglementations pour informer les pêcheurs. En plus, ça les aide à patienter, ceux qui attendent souvent impatiemment minuit pour commencer à pêcher ! », a-t-il souligné. Il restait encore quelques billets au coût de 25 $ sur le réseau Réservatech.net.