Plusieurs routes inondées

Les routes inondées ont donné du fil à retordre aux automobilistes et aux employés de la Ville de Saguenay et du ministère des Transports, mercredi.
Dès l'heure du souper, la pluie a causé de nombreuses accumulations d'eau un peu partout sur le territoire régional, compliquant le retour à la maison.
La pluie a débuté en fin de journée et, en raison des accumulations de neige en bordure des chaussées, l'eau ne pouvait être évacuée adéquatement. Rapidement, les routes se sont inondées à de nombreux endroits, notamment dans le quartier du Bassin, à Chicoutimi. 
Les automobilistes devaient également redoubler de prudence sur le boulevard du Saguenay, où les roulières s'étaient remplies d'eau. Vers 20h, mercredi soir, un automobiliste a appelé les autorités, alors qu'il circulait sur le boulevard Barrette, à proximité de la rue Malraux. Un important lac s'y était formé. Lors du passage du Quotidien sur les lieux, des employés de la Ville de Saguenay s'affairaient à siphonner l'accumulation et la circulation se faisait sur une seule voie. 
Les policiers de Saguenay ont même dû lancer un appel à la vigilance, vers 17h, afin que les automobilistes réduisent leur vitesse, notamment sur la route 170. Un automobiliste a d'ailleurs perdu la maîtrise de son véhicule, alors qu'il circulait de Larouche vers Jonquière. Il aurait fait de l'aquaplanage, avant de terminer sa course dans le fossé. Il a été transporté à l'hôpital, mais on ne craignait pas pour sa vie.
Quelques autres accrochages ont été signalés sur le territoire, mais aucun accident majeur n'avait été signalé, en fin de soirée. 
Un avertissement de pluie verglaçante a également été émis par Environnement Canada, mercredi soir. On attendait de deux à cinq centimètres de pluie verglaçante au cours de la nuit.
Moins de déneigement
La Ville de Saguenay ne déneigera plus tous ses quartiers, d'ici la fin de l'hiver. Le maire Jean Tremblay en a informé les citoyens, mercredi, via une capsule de Ville en action.
«Étant donné qu'on est au milieu du mois, on ne veut plus [déneiger]. Ça coûte des millions. On va déneiger certains secteurs, mais on ne ramassera plus la neige comme si nous étions au mois de janvier», a indiqué le maire Tremblay, soulignant que la neige allait fondre bientôt.
«Dans quelques semaines, on va voir arriver le printemps et la neige va fondre au mois d'avril. On vous demande donc encore quelques semaines de patience», a fait valoir le maire de Saguenay.