Il est difficile de motiver les étudiants à participer aux assemblées de leur association étudiante en temps de pandémie.
Il est difficile de motiver les étudiants à participer aux assemblées de leur association étudiante en temps de pandémie.

Plus difficile de motiver l’implication étudiante politique en temps de pandémie

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Déjà peu nombreux à s’intéresser aux activités politiques de leur école, les étudiants sont encore plus difficiles à motiver en temps de pandémie. Certaines décisions, comme des prises de position politique ou des grèves, peuvent légèrement augmenter l’intérêt des jeunes qui restent majoritairement absents des assemblées de leur association étudiante.