Les voleurs ont pris les outils laissant les étuis vides.

Plus de 40 000 $ d’outils volés en deux semaines

Le propriétaire d’Ébénisterie CH, Claude Harvey, lance un appel à la vigilance à la suite de deux vols commis dans son entreprise de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean. Environ 40 000 $ d’outils et d’équipements, dont un VTT, ont été dérobés au cours des trois dernières semaines.

Claude Harvey évalue le premier vol, qui remonte à trois semaines, à environ 25 000 $. Le deuxième vol, commis entre jeudi et dimanche dernier, porte le total du vol à une trentaine d’items totalisant 40 000 $.

L’homme a eu toute une surprise en mettant les pieds, lundi matin, dans le bâtiment du Petit Rang de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean. Claude Harvey, dont la dernière visite remontait à jeudi matin, a constaté qu’il manquait de nombreux outils.

Les voleurs se sont introduits dans le bâtiment en forçant une porte située sur le côté. Les deux visites ont permis aux malfrats de mettre la main sur une trentaine d’items, dont un VTT, différents types de scies ainsi que des cloueuses.

Les voleurs ont forcé une porte du bâtiment d’Ébénisterie CH.

« Je veux essayer de les retrouver. Ce sont des outils spécialisés. Il faut avoir une entreprise du genre pour en utiliser certains », affirme Claude Harvey. Le propriétaire assure avoir fait des recherches, en vain, à la suite du premier vol. Son voisin a, de son côté, retrouvé une partie du siège du VTT.

Comble de malheur, seul le VTT est couvert par une police d’assurance. Claude Harvey doit ainsi encaisser une perte et, par le fait même, réinvestir dans son entreprise.

M. Harvey a augmenté la sécurité du bâtiment depuis les deux événements. L’entrepreneur est convaincu que les individus mal intentionnés n’ont pas terminé leur travail et pourraient bien lui rendre visite une troisième fois.

Entre-temps, Claude Harvey offre une récompense à toute personne détenant de l’information. Il invite les citoyens à ouvrir l’oeil et à contacter la Sûreté du Québec devant toutes offres d’outils qui pourraient être issus du vol.

Claude Harvey est prêt à offrir une récompense à toute personne détenant l’information qui permettra de retrouver ses outils.

Rappelons que l’Ébénisterie des érables de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix avait aussi été le théâtre de trois vols d’outils estimés à 15 000 $, en décembre et en janvier.