Le maire de Saint-Félicien, Luc Gibbons
Le maire de Saint-Félicien, Luc Gibbons

Plus de 2 M$ pour le réseau routier de Saint-Félicien

Guillaume Pétrin
Guillaume Pétrin
Le Quotidien
Plusieurs travaux de pavage se feront, au cours des prochains mois, dans différents secteurs urbains et ruraux de Saint-Félicien, et c’est l’entreprise locale Pavex qui a décroché l’important contrat de 2 144 263,63 $.

Au total, 5,2 kilomètres de routes seront pavés et réparés. Juste sur le boulevard Hamel, il en coûtera 675 592,53 $ pour effectuer les travaux de pulvérisation, décohésionnement et pavage sur quelque 540 mètres.

Les autres tronçons ciblés en zones urbaines se situent sur les boulevards Julien et Gagnon. Les rues Hamel, Laurence-Gendron et Notre-Dame seront aussi repavées.

En milieu rural, ce sont la route Saint-Eusèbe, la route Notre-Dame, le rang Simple Nord, le chemin de la Pointe Sud et la bretelle Rivière-aux-Saumons qui seront touchés par les différents travaux de pavage.

Les multiples travaux sur la route Saint-Eusèbe coûteront à eux seuls près de 700 000 $, pour 1,2 km de pavage.

Échéanciers

Chez Pavex, on se réjouissait de l’obtention d’un tel contrat. « C’est un beau contrat qui touche plusieurs secteurs de la ville. Il y a beaucoup de travaux à faire, dont des trottoirs et des bordures », explique le directeur général de l’entreprise, Martin Demers.

L’entreprise félicinoise Pavex a décroché l’important contrat de 2 144 263,63 $ afin d’effectuer différents travaux de pavage à Saint-Félicien.

Il confirme aussi que les travaux s’échelonneront en début d’été et que le tout devrait être complété assez rapidement.

« C’est un des premiers projets que l’on va mettre en branle au début de la saison. Pour l’échéancier, on devrait commencer autour de la troisième semaine de mai et ça devrait s’étirer jusqu’à la mi-juin. On veut faire ça assez tôt, car on a beaucoup de contrats à l’extérieur. En plus, si on le fait tôt, les gens vont pouvoir en profiter et passer sur du pavage neuf. »

350 000 $

Les élus ont aussi approuvé des dépenses et un emprunt de 350 000 $ relativement au remplacement de ponceaux sur le territoire félicinois.

« Ce sont deux ponceaux qui sont prévus d’être remplacés au courant de l’été, un sur le rang Double nord et l’autre sur le rang Saint-Eusèbe », a détaillé Dany Coudé, directeur général de la Ville.

Vente de terrain

En plus de tous ces travaux, la Ville a autorisé la vente du lot 6 122 986 au cadastre du Québec, secteur rue Verreault à Usinage Numérique Plus au montant de 10 257,74 $.

Pour le maire Luc Gibbons, tous ces dossiers constituent de bonnes nouvelles économiques pour Saint-Félicien.

« Ça donne un beau signal que, malgré la pandémie, il y a des projets qui bougent à Saint-Félicien. C’est bien encourageant pour l’avenir de notre municipalité, surtout que nous étions partis sur une bonne lancée. Il y a eu une pause, mais on voit que ça recommence à bouger. »