Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Plus aucun feu de forêt dans la région, mais près de 6000 hectares emportés

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Les deux incendies qui faisaient rage depuis le 8 juin dernier dans le secteur de Chute-des-Passes au Lac-Saint-Jean ont officiellement été éteints, tour à tour, au cours des deux dernières semaines. Quelque 5867 hectares de forêt ont été emportés.

La foudre serait en cause dans les deux cas selon la porte-parole de la SOPFEU, Josée Poitras, qui précise que le premier feu (329), plus au Nord, a été éteint le 1er juillet, suivi du deuxième (326), près de la centrale de la Péribonka, le 14 juillet.

Ils ont respectivement emporté avec eux 1612 et 4255 hectares de forêt, en plus de « quelques infrastructures ».

« [Le 326] a été éteint la semaine passée parce qu’il y avait encore des fumées que notre personnel trouvait sur le terrain. Donc, il fallait attendre de ne voir aucun comportement de feu avant de le déclarer complètement éteint », précise Josée Poitras.

Cette dernière ajoute qu’il n’y a aucun incendie en cours sur le territoire régional, mais que dans les conditions actuelles, la prudence doit être de mise.

« Avec la météo qu’on voit, le danger d’incendie est élevé aujourd’hui dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et le sera au cours des prochains jours. »