Pascal Cloutier (maire de Dolbeau-Mistassini), André Paradis (président du conseil d’administration de la RMR, maire de Saint-Henri-de-Taillon et préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est) et Luc Simard, préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine.
Pascal Cloutier (maire de Dolbeau-Mistassini), André Paradis (président du conseil d’administration de la RMR, maire de Saint-Henri-de-Taillon et préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est) et Luc Simard, préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine.

Plateforme de compostage de Dolbeau-Mistassini : les travaux sont amorcés

Les travaux du site qui accueillera l’une des deux plateformes de compostage de la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean ont officiellement débuté, mardi matin, à Dolbeau-Mistassini. La première pelletée de terre a eu lieu en présence du président du conseil d’administration de la Régie des matières résiduelles, André Paradis, du préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine, Luc Simard, ainsi que du maire de la ville de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier.

M. Paradis a souligné l’importance de cette étape dans l’implantation du service de collecte des matières organiques dans un communiqué de presse à cet effet. « Aujourd’hui, nous amorçons un jalon important dans la mise en place du service de collecte des matières organiques avec le début de la construction de la première plateforme de la Régie des matières résiduelles au centre de compostage de Dolbeau-Mistassini », a-t-il mentionné.

Le service de collecte du bac brun générera des retombées économiques de 11 M$ selon André Paradis, en plus de permettre l’embauche d’au mois trois employés.

Deuxième plateforme

La deuxième plateforme prendra place à même le lieu d’enfouissement technique d’Hébertville-Station. Selon les informations transmises dans le communiqué, la construction débutera à l’automne 2020 pour se conclure à l’été 2021. Ensemble, les deux sites pourront accueillir 18 600 tonnes de matières organiques et les traiter pour en faire du compost.

Le maire de Dolbeau-Mistassini a véhiculé sa fierté de produire du compost régional à partir des matières organiques recueillies des citoyens des trois MRC du Lac-Saint-Jean et de la MRC du Fjord-du-Saguenay. « En tant que maire de Dolbeau-Mistassini, je suis fier qu’un des centres de compostage se retrouve ici, et j’invite la population du Lac-Saint-Jean à participer à la collecte du bac brun pour qu’on puisse ensemble faire du compost régional de qualité », pouvait-on lire dans le communiqué.