Près de 400 arbres seront plantés à Alma, au cours des prochains jours.
Près de 400 arbres seront plantés à Alma, au cours des prochains jours.

Plantation d'arbres grâce aux crédits carbone des voyageurs et entreprises

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Grâce aux voyageurs et entreprises qui ont compensé leur empreinte carbone, des centaines d’arbres sont plantés cette semaine à Alma, Roberval et Lac-Bouchette.

La coopérative de solidarité Arbre-Évolution, qui vend annuellement près de 300 000 $ en crédit carbone à des PME et à des citoyens, est de passage au Lac-Saint-Jean pour trois projets de plantation, dont l’ajout de 400 arbres tout au long du ruisseau Rouge, à Alma. Des projets financés en partie par des partenaires, mais surtout par ces crédits carbone achetés par les Québécois.

« Le plus gros bailleur de fonds, ce sont nos clients privés ou les citoyens. Ceux qui voyagent au Mexique ou en Europe et qui veulent compenser leur émission polluante. On a des milliers d’arbres à planter ! », lance Simon Côté, de l’organisme Arbre Évolution.

En effet, la coopérative basée au Bas-Saint-Laurent a mis sur pied un programme permettant aux gens d’acheter des crédits carbone. Sur les quelque 300 000 $ amassés l’an dernier, près de 75 000 $ viennent des citoyens à la conscience écologique. Mais avec la pandémie, la coopérative s’attend à une baisse pour la prochaine année.

« On plante des arbres de 2019. Évidemment, les gens ne voyagent pas autant qu’avant, certains ont perdu leur emploi. On comprend que l’année 2020 ça ne sera peut-être pas aussi florissant qu’en 2019. Mais on a plusieurs entreprises qui tiennent à ces crédits, donc c’est encourageant. »

Pour obtenir ces arbres, les communautés doivent montrer l’intérêt en plus de récolter une certaine somme provenant du milieu. C’est qu’a fait l’organisme Alma en transition, qui a notamment obtenu de l’aide de la ville, du CRED, mais aussi de dons de citoyens et entreprise, dont Viridis Environnement et Fondation RCG.

« Avec tous ces partenaires, nous pouvons planter 400 arbres, dont des chênes, noyers, érables, bouleaux, tilleuls. Ce sont des bénévoles qui nous aident à planter dans ce secteur », précise Benoît Poiraudeau, de Alma en transition, invitant les Almatois à venir donner un coup de main dans les prochains jours.

La coopérative de solidarité Arbre-Évolution ne choisit d’ailleurs que des projets communautaires menés par le milieu et des bénévoles.