Des mises à pied ont été annoncées en raison d’un transfert des opérations de Planchers Mistral de Jonquière vers Sainte-Monique.
Des mises à pied ont été annoncées en raison d’un transfert des opérations de Planchers Mistral de Jonquière vers Sainte-Monique.

Planchers Mistral regroupe ses opérations; près de 30 employés touchés

Ismael Raymond
Ismael Raymond
Le Quotidien
Groupe Mono Serra, propriétaire de Planchers Mistral de Jonquière et d’Industries TLT de Sainte-Monique, va concentrer ses activités à son usine du Lac-Saint-Jean. L’annonce a été faite mardi aux 28 employés de l’usine de Jonquière.

La production de moulurage, qui se faisait dans deux usines situées à une heure de distance l’une de l’autre, sera bientôt concentrée à un seul et même endroit. C’est à Sainte-Monique que la direction a décidé d’investir pour moderniser ses équipements servant à ses activités de deuxième transformation.

Les employés de Jonquière touchés par ce transfert ont appris la nouvelle lors d’une rencontre convoquée par leur employeur. Ce dernier avance que la majorité d’entre eux pourraient être transférés cet hiver à Saint-Monique s’ils le désirent. « Il y a eu un effet de surprise au sein de l’équipe, mais une fois la modernisation des équipements terminée aux Industries TLT, plusieurs nouveaux emplois seront créés par l’ajout de quarts de travail à notre usine du Lac-Saint-Jean », explique le coordonnateur des ressources humaines chez Industries TLT et Planchers Mistral, Jean Picard.

Pour le représentant régional du Syndicat des Métallos, Hugues Villeneuve, la question est de savoir si les employés de Planchers Mistral qu’il représente préféreront déménager ou se trouver un nouvel emploi à Saguenay. « Est-ce que les gens vont vouloir se transférer à Sainte-Monique étant donné la distance? Faut leur laisser le temps d’avaler la pilule puisque plusieurs ont passé leur vie dans l’usine de Jonquière. C’est vraiment de l’inconnu pour le moment, » s’inquiète ce dernier.

Une transition graduelle

La fermeture partielle des opérations à Jonquière s’effectuera en deux phases. « Un premier groupe de travailleurs sera mis à pied le 4 décembre tandis que le second groupe terminera en février 2021 », explique M. Picard.

« Nous incitons donc l’ensemble de nos employés à demeurer avec nous jusqu’en décembre, après quoi les deux entreprises travailleront de concert pour favoriser le transfert de l’équipe de Planchers Mistral vers les installations de Sainte-Monique. »

Sans pouvoir s’avancer sur le chiffre exact, M. Picard affirme que quelques millions de dollars seront investis pour centraliser les opérations de déboutage, délignage et moulurage au sein des Industries TLT.

« Cela permettra ultimement une meilleure utilisation de la fibre de bois et une amélioration de la qualité du produit », indique-t-il. Pour ce qui est de Planchers Mistral, seul le secteur du vernissage employant 12 personnes restera en activité à la fin de cette restructuration.