Marc Asselin

Plaidoyer pour la forêt

Le maire d’Alma, Marc Asselin demande aux candidats aux élections provinciales dans la circonscription Lac-Saint-Jean de se prononcer sur les enjeux forestiers.

« J’aimerais connaître les engagements des différents candidats par rapport à ce sujet (la foresterie) qui touche oui, notre ville, mais aussi notre région », a-t-il précisé lors du conseil municipal mardi soir.

Il a expliqué que la problématique touche le secteur entier de la foresterie.

« C’est un domaine qui est particulièrement à risque présentement. Pour la ville, ce sont les pâtes et papiers, mais nous sommes chanceux, notre économie est diversifiée. Ce n’est pas le cas pour tous les villes et villages de la région. Si la seule industrie qui maintient le village en vie ferme, on va se retrouver face à d’énormes problèmes », souligne-t-il.

M. Asselin précise que ces industries traversent une période d’incertitude économique alimentée entre autres par les conflits commerciaux avec les États-Unis.

« Ce sont énormément d’emplois partout au Québec qui sont en danger. »

Il est donc essentiel, selon M. Asselin, que les candidats dans la circonscription de Lac-Saint-Jean « se prononcent rapidement sur les moyens qu’ils proposent afin d’assurer l’avenir de l’industrie forestière locale ainsi que la vitalité de notre économie qui en dépend. »

Sur le comité de la forêt de l’UMQ
Marc Asselin siège au Comité sur la forêt de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et il souligne que l’avenir du secteur forestier s’inscrit en ligne droite avec la plate-forme municipale de l’UMQ, laquelle situe l’amélioration de la productivité de la forêt québécoise et le soutien aux entreprises du secteur forestier comme deux enjeux incontournables qui devront faire l’objet d’engagements des partis.