Le colloque du département des Arts et technologie des médias (ATM), qui se déroulera du 4 au 6 décembre, permettra aux étudiants de rencontrer des professionnels du monde des médias et d’en apprendre plus sur ce qui les attend.

PKP, « fake news » et réalité virtuelle

Les fausses nouvelles, la réalité virtuelle, Pierre-Karl Péladeau...Les conférences gratuites et grand public présentées dans le cadre du Carrefour de rencontres entre étudiants et professionnels (CREP) au cégep de Jonquière sont dans l’air du temps.

Ce colloque du département des Arts et technologie des médias (ATM), qui se tient du 4 au 6 décembre, permet aux étudiants de rencontrer des professionnels du monde des médias et d’en apprendre plus sur ce qui les attend. Mais l’événement ouvre ses portes à la population à l’occasion de ses trois grandes conférences.

Patron de Québecor et président d’honneur de l’édition 2017 du CREP, Pierre-Karl Péladeau sera le premier à monter sur la scène de la salle François-Brassard, lundi à 15 h 30, dans le cadre d’une entrevue animée par Éric Arseneault. L’homme d’affaires et ancien chef du Parti québécois répondra aux questions préalablement formulées par des étudiants. 

Jeff Yates, journaliste, chroniqueur et blogueur, sera au cégep le mardi 5 décembre à 19 h pour présenter une conférence sur les fausses nouvelles. L’expert aidera les étudiants et la population à mieux naviguer dans cette ère marquée par les faits alternatifs.

Président et producteur chez Les productions Figure 55, Pascal Pelletier fermera les grandes conférences avec sa présentation sur la réalité virtuelle le 6 décembre à 12 h à la salle François-Brassard. L’homme d’affaires, qui a fondé la boîte de contenu audiovisuel, est derrière plusieurs projets et campagnes publicitaires d’envergure. 

« Le colloque permet de faire le pont entre les étudiants en ATM et le marché du travail. Des professionnels de la télévision, de la publicité, de la presse, de la radio, des effets numériques et du web viendront échanger sur les défis actuels de l’industrie. Plusieurs activités et ateliers sont prévus. Mais on invite également le grand public à assister à nos grandes conférences. Les sujets sont d’actualité et intéresseront sans doute une partie de la population », précise Sabrina Potvin, porte-parole du Cégep de Jonquière.