Après avoir passé les cinq dernières années comme juge coordonnateur pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean et Chibougamau-Chapais, le juge Pierre Lortie cède sa place à Richard P. Daoust.

Pierre Lortie remercie les médias

Le juge Pierre Lortie se réjouit de constater la présence quotidienne des médias régionaux dans les Palais de justice afin de donner un accès à cette justice à la majorité de la population.
Après avoir passé les cinq dernières années comme juge coordonnateur pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean et Chibougamau-Chapais, le juge Pierre Lortie cède sa place à Richard P. Daoust.
Mardi matin, quelques heures avant la fin de son mandat, le magistrat robervalois a pris quelques instants pour s'adresser au personnel du Palais de justice de Chicoutimi.
«Ce soir à minuit (mardi soir), mon mandat de cinq années comme juge coordonnateur des districts judiciaires de Chicoutimi, Alma, Roberval et Chibougamau, prendra fin. Je vais laisser ma place à mon collègue Richard P. Daoust», a d'abord annoncé le magistrat.
«Je tiens à remercier tout le personnel des palais de justice, les avocats et les agents correctionnels. Je sais que ce n'est pas toujours facile avec les contraintes que nous avons. Je remercie aussi les gens des médias qui sont ici chaque jour. Il est important que les médias assistent aux délibérations, car ils peuvent donner un accès à la justice», a résumé le juge avant de regagner son bureau.
Le rôle du juge coordonnateur est notamment de déterminer l'horaire des juges dans les différents districts judiciaires dont il a la responsabilité. Il tiendra aussi des séances de facilitation entre les avocats dans certains dossiers plus pointus dans le but de faire avancer les choses.