Le sportif Pierre Lavoie a répondu à sa façon en fin de semaine à l'invitation du Dolmissois Claude Fortin.

Pierre Lavoie relève le défi et se mouille pour la SLA

Pierre Lavoie n'a pas tardé avant de répondre présent à l'appel lancé par le Dolmissois Claude Fortin, atteint de la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Dans les pages du Progrès-Dimanche, l'homme de 53 ans demandait à son idole de se verser un seau d'eau glacée sur la tête, en guise de soutien pour la maladie.
Le jour même de la parution de l'article du confrère Louis Potvin, Pierre Lavoie a répondu à l'invitation à sa manière en relevant plutôt un défi sportif. L'athlète a nagé dans les eaux du Saguenay sur une distance de cinq kilomètres. Sous un soleil de plomb, il a effectué le tour de l'îlette de L'Anse-Saint-Jean.
« Claude est un grand sportif et un grand cycliste. C'est un fondeur. Je trouve que ça lui ressemble beaucoup. Claude, j'ai décidé de relever ton défi, mais d'une façon originale en allant faire quelque chose qui me tentait depuis des années, soit de faire le tour de l'îlette de L'Anse-Saint-Jean. »
Claude Fortin avait mis au défi Pierre Lavoie de relever le Ice Bucket Challenge.
À son retour sur les berges, Pierre Lavoie a lancé le même défi sportif ses amis François-Xavier Seigneur et Éric Larouche ainsi qu'au ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, en guise de soutien pour la cause. « Gaétan, maintenant, tu prends soin de ta santé, alors relève le défi. Je suis convaincu que tu serais capable de marcher un bon deux heures sans arrêt, donc le défi est lancé! »
L'initiative du Ice Bucket Challenge, qui consiste à se verser un seau d'eau glacée sur la tête, a connu un véritable engouement à l'été 2014. Il avait permis de faire connaître la sclérose latérale amyotrophique partout à travers le monde. Ce défi, qui revient au mois d'août de chaque année, est retombé dans l'ombre.
Atteint de la SLA depuis neuf ans, Claude Fortin souhaite recommencer à le faire rayonner. Il souhaite que son député Philippe Couillard se verse à son tour un seau d'eau glacé sur la tête. Il lance la même invitation au ministre Barrette