La pièce Impact vise à sensibiliser le public aux dangers de la conduite avec les facultés affaiblies. Elle aura lieu le 25 avril, au Théâtre du Palais municipal de La Baie, à 19h30. Les billets sont au coût de 5,50$.

Pièce Impact: les élèves mettent la touche finale

Les élèves de la polyvalente Jonquière sont impatients de présenter le fruit de leur travail sur la scène du Théâtre du Palais municipal de La Baie, le 25 avril. La cinquième édition de la pièce de théâtre Impact, initiée par la Sécurité publique de Saguenay, vise à sensibiliser les jeunes et les plus âgés aux dangers de la conduite avec les facultés affaiblies, autant par l’alcool que par la drogue.

La pièce Impact réunit 20 étudiants des Arts et métiers de la scène de la polyvalente Jonquière et 20 professionnels, que ce soit de la police, du secteur de santé ou du milieu judiciaire. 

La pièce, dont l’histoire change d’une année à l’autre, mais dont le message reste le même, réussit à toucher les spectateurs et à les sensibiliser. « Nous voulons vraiment livrer une émotion forte et faire différent des campagnes de publicité. Nous avons des étudiants, mais aussi des policiers, des ambulanciers, des médecins et un procureur de la Couronne qui sont sur scène. C’est vraiment un projet important pour nous », a expliqué l’initiateur de la pièce, le policier Luc Tardif. 

Actuellement, la troupe est en répétition. La première représentation aura lieu le 25 avril en matinée et s’adressera aux finissants des écoles secondaires des commissions scolaires des Rives-du-Saguenay, De La Jonquière et du Lac-Saint-Jean. La représentation grand public aura lieu en soirée, toujours le 25 avril, à 19 h 30, au Théâtre du Palais municipal. 

L’an dernier, environ 550 personnes s’y étaient déplacées. Luc Tardif aimerait bien en attirer 700 cette année. 

Selon le policier, la nouvelle génération risque de respecter davantage les lois en matière de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool. « Ils sont sensibilisés et ils ont développé de meilleurs réflexes, comme celui d’avoir un conducteur désigné. Ils déteignent aussi sur leurs parents, en les conscientisant. Je suis convaincu qu’il y aura moins de cas de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool dans l’avenir », a souligné l’agent Tardif, estimant toutefois qu’il va y avoir un travail à faire du côté de la drogue au volant. « C’est certain qu’on aura à faire face à un problème et c’est pourquoi on parle également des facultés affaiblies par la drogue dans la pièce Impact », a fait valoir Luc Tardif. 

Les billets sont en vente au coût de 5,50 $, sur le site de Diffusion Saguenay ou à la porte, le soir du 25.