Peu de travaux à faire sur les berges du lac Saint-Jean en 2020

Eve-Marie Fortier
Eve-Marie Fortier
Le Quotidien
Seulement deux sites nécessiteront des travaux de stabilisation des berges cette année au Lac-Saint-Jean en raison de la faible érosion observée en 2019. Il s’agit de la plus petite programmation de travaux depuis l’existence du Programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean qui a été créé il y a plus de 30 ans.

Les deux secteurs ciblés par les travaux de cette année se trouvent à Chambord. Alors que celui situé près des chemins Brassard, Gagnon et Pointe-aux-Pins accueillera principalement du rechargement de plage, l’autre, qui se trouve près des chemins Mon-Chez-Nous, Bérubé et Domaine Gravel, permettra la réfection de rampes de mises à l’eau.

« Chaque année, la programmation des travaux est établie après l’analyse des demandes des riverains et des données récoltées lors des suivis de l’érosion (arpentage annuel, visites sur le terrain et survol en hélicoptère). Les critères qui déterminent les sites qui doivent accueillir des travaux sont définis par le décret », affirme Rio Tinto dans un communiqué.