Pettersen «tanné de la politique»

Le conseiller municipal à Saguenay Marc Pettersen ne pense pas solliciter un autre mandat. «Ça va faire 12 ans, je vais laisser la chance aux autres», a affirmé celui qui en est à son troisième mandat comme conseiller à Chicoutimi-Nord.

Marc Pettersen a laissé entendre qu’il ne se représenterait pas aux prochaines élections municipales, lors de la réunion des membres du conseil d’administration de la Société de transport du Saguenay, dont il est le président. Questionné à ce sujet en marge de la séance, Marc Pettersen a confirmé «qu’il y avait de fortes chances qu’il ne se représente pas». Il s’est dit «tanné de la politique».

«Je suis un peu tanné de tout ça, la ‘‘game’’ et la politique. Je ne suis pas tanné des citoyens, mais je pense qu’après 12 ans, je peux laisser ma place aux autres», a affirmé celui qui a été élu pour la première fois en 2009.

Évidemment, les prochaines élections municipales n’ayant lieu qu’en 2021, Marc Pettersen a encore le temps de changer d’idée. Questionné à savoir s’il n’était pas intéressé à se lancer comme candidat libéral dans Chicoutimi-Le Fjord aux élections fédérales, M. Pettersen a répondu par la négative.

Rappelons que le Parti libéral n’a toujours pas annoncé de candidat dans cette circonscription et que Marc Pettersen a déjà porté les couleurs libérales par le passé, notamment dans le comté de Jonquière, où il avait été battu par Karine Trudel il y a quatre ans.

D’ailleurs, la circonscription de Jonquière n’a toujours pas de candidat libéral officiel. Le nom de Christian Saint-Gelais avait été avancé, mais il n’y a toujours pas eu d’annonce officielle, bien que la campagne ait été déclenchée la semaine dernière.