Petit-Saguenay prévoit 1 M$ en infrastructures routières

La municipalité de Petit-Saguenay entend profiter des programmes d’aide financière et de relance économique des gouvernements supérieurs afin d’améliorer ses différentes infrastructures routières.

Lundi, les élus réunis en séance publique virtuelle ont adopté des avis de motion en prévision de l’adoption de divers règlements d’emprunt totalisant 1 M$.

Selon le maire, Philôme Lafrance, une partie de cette somme servira à refaire la voie de roulement du chemin Saint-Étienne sur une distance d’un kilomètre avec l’aide de fonds provenant du Plan d’intervention en infrastructures routières locales (PIIRL), dont les modalités d’application se terminaient le 31 mars dernier. Ce programme a pour but d’assurer la mobilité et la sécurité dans les déplacements sur l’ensemble du territoire québécois.

Un avis de motion concerne la réalisation de travaux de conduites souterraines sous la rue William Houde a aussi été adopté.

La municipalité est également en attente d’une réponse favorable pour le financement de travaux sur le chemin Saint-Louis en vertu d’une demande logée en vertu d’un programme du ministère des Affaires municipales. « On pense que la reprise sera rapide, ce qui pourrait permettre la réalisation des travaux, d’autant plus que le gouvernement a majoré beaucoup de programmes d’aide. On a logé une demande le 20 mai dernier. »

Dans le contexte de la COVID-19, Québec a mis 100 M$ à la disposition des municipalités pour l’amélioration de la voirie locale afin de contribuer à la relance économique. Il s’agit de l’une des dispositions temporaires ajoutées au Programme d’aide à la voirie locale prévoyant de l’aide financière plus élevée.