Petit guide du touriste

Mélanie Côté
Mélanie Côté
Le Quotidien
Les vacances estivales approchent à grands pas pour plusieurs, les élèves ont rangé leurs livres d’école, cette semaine, et le soleil est au rendez-vous, mais la COVID-19 a changé les plans de nombreuses familles.

Plus tôt cette semaine, CAA-Québec a dévoilé les résultats de son sondage annuel sur les intentions de vacances des Québécois. Seulement un répondant sur deux prévoit prendre des vacances, cet été, comparativement à 74 % l’année passée. Et ceux qui comptent quitter la maison prévoient le faire plus tard dans l’été, aller moins loin et en voiture. D’ailleurs, près de huit personnes sur dix ont l’intention de rester au Québec et, de ce nombre, 31 % d’entre eux resteront à la maison.

Voici donc quelques pistes pour les Québécois qui prendront la route au cours des prochaines semaines. Qu’en est-il des déplacements entre les régions ? Les haltes routières seront-elles ouvertes ? Les hôtels et les campings pourront-ils vous accueillir ? La situation peut évoluer rapidement, mais en date d’aujourd’hui, voici à quoi vous attendre.

Haltes routières et villages-relais

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) confirme que toutes les haltes routières permanentes, aires de services et haltes routières saisonnières sous la responsabilité du MTQ sont ouvertes en ce moment. Dans un échange de courriels, la relationniste et porte-parole, Émilie Lord, a précisé que les toilettes et les stationnements sont accessibles 24 heures par jour. « Dans les aires de services, les usagers de la route ont également accès à de l’essence, au dépanneur, au service au volant ou au comptoir pour la restauration rapide. Les salles à manger sont toutefois fermées », a-t-elle précisé. 

Elle ajoute que le MTQ a aussi déployé des blocs sanitaires équipés pour la désinfection sur quatre sites. Ces derniers sont situés sur les grands axes routiers, soit les autoroutes 10, 20 et 55. Mme Lord confirme également que tous les villages-relais ont maintenant les services jugés essentiels comme les stationnements, les services sanitaires, l’alimentation et l’essence.

Déplacements entre les régions

Les déplacements entre les différentes régions du Québec ne sont pas interdits. Cependant, les activités locales ou à proximité du lieu de résidence sont encouragées. Si un déplacement est nécessaire pour la pratique d’une activité ou pour les vacances, le gouvernement du Québec recommande de limiter les arrêts non essentiels et de respecter les consignes de la santé publique en vigueur.

Hébergement

Le directeur des communications et des relations médias à l’Association Hôtellerie Québec, Nicolas Dufour, confirme que la grande majorité des hôtels sont ouverts. Certains ont par contre dû prendre la décision de demeurer fermés en raison d’un taux d’occupation attendu de moins de 50 %. « Certains n’arriveront pas et ont préféré attendre avant d’ouvrir », a-t-il expliqué. 

Une proposition de guide sanitaire a été soumise à la santé publique en collaboration avec l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec. Les conclusions et règles particulières devraient être connues prochainement. 

Les résidences de tourisme peuvent quant à elles accueillir les membres de deux à trois ménages pour un maximum de 10 personnes. Pour les unités pouvant accueillir cinq personnes et plus, il est obligatoire d’attendre un délai de 24 heures après le nettoyage complet avant d’y loger d’autres invités.

Activités et attraits

En ce qui concerne les différents attraits touristiques, il est recommandé de s’informer à l’avance s’ils sont ouverts ou non, car les règles changent rapidement et certains ont pris la décision de ne pas ouvrir. Cependant, il est toujours recommandé de suivre les consignes de la santé publique.

Campings

Au grand plaisir des campeurs saisonniers, l’ouverture des terrains de camping a été autorisée au début du mois de juin. En fait, tous les types de campeurs peuvent s’y déplacer, même les visiteurs journaliers. Cependant, il faut savoir que seuls les campeurs qui utilisent une tente peuvent accéder aux blocs sanitaires qui demeurent ouverts et des mesures particulières doivent être appliquées comme le lavage des mains, le respect du deux mètres entre chaque personne et de la capacité d’accueil, ainsi que l’augmentation de la fréquence de nettoyage. Il est même recommandé d’ouvrir les portes avec les pieds et d’y installer un dispositif à cette fin. Les campeurs qui voyagent avec une roulotte ou avec un véhicule récréatif ont quant à eux l’obligation d’utiliser leurs propres installations sanitaires.