Travailleur sylvicole

Pertes de plus de 300 000 $ dans la région

La Fédération des producteurs forestiers du Québec s'inquiète des coupures que le gouvernement du Québec songe à faire dans l'aménagement forestier. Les pertes sont évaluées à plus de 300 000$ dans la région.
Les producteurs ont appris, lors de l'étude des crédits du ministère des Ressources naturelles, que les programmes de travaux sylvicoles seront vraisemblablement réduits de 15 %, ce qui représente une somme de 7 m$ à l'échelle du Québec.
La baisse pour Saguenay est évaluée à 14% et à 9% pour le Lac-Saint-Jean.  Des réductions qui s'ajoutent à celles des trois dernières années. «Les producteurs de la forêt privée comprennent la situation financière du gouvernement, mais nous subissons les répercussions d'une crise qui dure depuis sept années et qui a considérablement réduit les revenus liés à l'aménagement de la forêt. Des réductions dans les budgets de programmes feront mal à tout le monde en forêt privée », a déploré Pierre-Maurice Gagnon, de La Baie, président de la Fédération des producteurs forestiers du Québec.
La suite dans la version papier du Quotidien, demain