La perte d’une roue de l’avion avait suscité de l’inquiétude à bord.

Perte d'une roue: Air Canada Express se fait rassurante

La perte d’une roue d’un avion d’Air Canada Express exploité par Jazz Aviation qui assurait la liaison Montréal-Bagotville, vendredi dernier, a soulevé certaines interrogations en provenance de la clientèle face à la sécurité des appareils dans lesquels ils prennent place.

Rappelons que l’appareil Dash 8-300 a perdu l’une des deux roues du train d’atterrissage gauche au moment du décollage. L’avion, qui compte trois trains d’atterrissage de deux roues, est resté dans les airs un moment afin de brûler suffisamment de carburant avant de revenir atterrir à l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau.

La chef de service — Communications de l’entreprise et Services linguistiques chez Jazz Aviation, Manon Stuart, a mentionné au Quotidien que l’âge des avions utilisés varie, mais que l’âge moyen de la flotte se retrouve bien en-dessous de la durée de vie de ce genre d’avion. « Le Dash 8 est un avion fiable et sécuritaire, dont la capacité permet l’exploitation de plusieurs liaisons aériennes en région au Canada », ajoute-t-elle.

Mme Stuart assure que l’entreprise est en constante évaluation de son parc aérien afin de répondre aux besoins des marchés desservis.

Jazz Aviation a lancé, en 2017, un programme d’entretien prolongé de ses avions Dash 8-300 afin d’en améliorer le rendement et la performance en plus de prolonger leur durée de vie. « Le programme fait appel à plusieurs analyses structurelles et d’ingénierie et certains éléments de la structure et des systèmes sont remplacés. Le programme d’entretien assurera que ces appareils continueront à être exploités de façon sécuritaire et fiable pour les années à venir », a-t-elle mentionné par courriel.