Sabin Côté veut s’attaquer à la baisse démographique de la localité. Il craint pour la vitalité économique de Roberval si rien n’est fait.

Sabin Côté candidat à la mairie de Roberval

Le candidat à la mairie de Roberval, Sabin Côté, veut s’attaquer à la baisse démographique de la localité.

« Roberval a connu une baisse de sa population de 13 % et pour les prochaines années la baisse démographique sera de 5 %. Je ne sais pour vous, mais moi ça me donne froid dans le dos. Pas de croissance démographique, pas de croissance économique », a constaté Sabin Côté.

Avec un peu plus de 10 000 habitants, la municipalité se trouve à la croisée des chemins. Le candidat estime que la fermeture de la scierie et la création du CIUSSS ont eu des impacts importants sur la main d’œuvre. Il veut donc dresser un portrait de la situation pour cerner les différentes causes afin de savoir, entre autres, pour quelles raisons les gens qui travaillent à Roberval n’y vivent pas nécessairement. Cette consultation mènera au développement d’une politique d’accueil et d’intégration.

Sabin Côté veut opérer un changement de ton notoire à Roberval. Il fait référence ainsi à la manière de diriger de Guy Larouche. Sans l’attaquer directement, le candidat Côté propose de créer Roberval à l’écoute afin de permettre aux citoyens de partager leurs idées et préoccupations. « Avant de parler, il faut écouter ! Il y a peu de moyens à Roberval pour les citoyens de se prononcer. Je propose de créer une page Facebook “Roberval à l’écoute”, au lieu d’une au nom du maire. Nous allons revoir le rôle des comités et des conseillers. Aussi, le site Internet devra être changé pour être plus invitant pour mieux vendre Roberval aux investisseurs, aux citoyens et aux visiteurs », a-t-il lancé.

Sabin Côté souhaite diversifier l’économie et stimuler la création d’emplois en mettant en place un centre d’expertise en agroalimentaire, dans la prévention des sinistres et de la sécurité civile et en foresterie. 

Du point de vue touristique, l’homme de 44 ans aimerait faire revivre l’âge d’or de l’Hôtel Beamer alors que des milliers de touristes convergeaient vers la Pointe Scott de Roberval, en 1882. Sans entrer en compétition avec les attraits actuels, Sabin Côté pense qu’il y a moyen de créer l’Espace Scott aventure qui regrouperait hébergement, loisir et sport en bordure du lac Saint-Jean. Les détails seront annoncés plus tard.

Inspiré par la beauté de Central Park à New York, le candidat propose la démolition de l’édifice du Claire Fontaine pour ensuite aménager le terrain en vaste parc urbain composé de sentiers pédestres, jardin communautaire et aires de jeux pour les enfants. « Ça pourrait devenir un endroit incontournable pour la population, mais aussi pour les visiteurs », a-t-il mentionné.

Une vingtaine de personnes ont assisté à la conférence de presse, dont trois anciens conseillers municipaux, ainsi que Maurice Gagnon, le seul conseiller à solliciter un autre mandat.