La SQ a mené une perquisition au 993, Principale, Saint-Prime.

Perquisitions à Saint-Prime

Une douzaine de policiers et enquêteurs de la Sûreté du Québec ont réalisé trois perquisitions simultanément, à Saint-Prime, mardi.
<p>Le maître chien a participé aux interventions policières menées à Saint-Prime, mardi.</p>
Les frappes ont mené à l'arrestation de deux présumés revendeurs de drogue, alors que trois autres font toujours l'objet d'une enquête.
Il s'agit de personnes dans la vingtaine et la trentaine. Des accusations de possession de stupéfiants et de possession dans le but d'en faire le trafic pourraient être portées contre les deux personnes appréhendées. Ces gens ont été remis en liberté après avoir été interrogés.
Les agents des postes de la SQ des MRC du Domaine-du-Roy et Maria-Chapdelaine ainsi que des membres de l'équipe d'enquête régionale ont mis la main sur 350 grammes de cannabis, de la poudre blanche qui pourrait être de la cocaïne, quinze grammes de haschisch ainsi que de l'argent comptant.
«Nous savons que ce sont des gens qui se connaissent, mais je ne suis pas en mesure de confirmer s'il s'agit bel et bien d'un réseau bien établi», indique le sergent Jean Tremblay, agent à l'information pour la Sûreté du Québec.
Quelques mois d'enquête ont permis aux forces de l'ordre de réaliser les interventions.
Deux résidences situées aux 993 et 242 rue Principale et l'appartement du 153, avenue Albert-Perron, ont été visités. Le maître chien est passé faire son tour afin de participer aux fouilles.
De l'information émanant du public a mis la puce à l'oreille à la Sûreté du Québec.