Place Davis, dont la façade a récemment été percutée par une automobiliste, fera l’objet de travaux de rénovation. Une permission a dû être demandée par les propriétaires en raison du fait que ce bâtiment se trouve dans une zone patrimoniale.

Permission demandée pour des travaux au Palace et à la Place Davis

Une modification au Plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) est requise pour faciliter la réalisation des travaux de rénovation du Théâtre Palace Arvida et de la Place Davis.

Les deux bâtiments se trouvent en plein coeur d’un secteur patrimonial. Des autorisations sont donc requises lorsque des modifications sont apportées. Récemment, une demande a été déposée à l’arrondissement de Jonquière dans les deux dossiers. Dans le cas du Palace, il s’agit principalement de la démolition d’escaliers extérieurs, du remplacement de portes et fenêtres et de l’installation de lettres d’enseigne en façade et sur l’agrandissement du côté gauche. La demande soumise par la firme d’architectes Groupe Planigram a reçu l’aval des élus.

On sait que le bâtiment du boulevard Mellon, fermé depuis plus de quatre ans, fera bientôt l’objet d’un projet majeur de restauration, au coût de 5 millions $. Ottawa, Québec et Saguenay se partagent les coûts.

Vitrine fracassée

Les propriétaires de Place Davis, dont une partie de la façade a été endommagée récemment lorsqu’une voiture a percuté une vitrine, demandent eux aussi la permission d’apporter des correctifs. Dans ce dossier, il est question de refaire le crépi de fondation et de repeindre une partie du bâtiment. Un magasin de la chaîne Dollarama s’installera prochainement dans cette enceinte, où le coût des loyers a monté en flèche dans la foulée de l’acquisition de l’immeuble par un nouveau propriétaire. Une compagnie à numéro de Brossard, propriété de Vincenzo Barrasso, est propriétaire de la bâtisse, dont la valeur foncière totalise 1,2 million $, selon l’actuel rôle d’évaluation de Saguenay.