Hôpital d'Alma

Pédiatrie et périnatalité bientôt regroupées à Alma

Les services de pédiatrie et de périnatalité seront bientôt regroupés, à l'hôpital d'Alma, provoquant une réorganisation du travail chez les quelque 40 infirmières, commis et préposées aux bénéficiaires.
Actuellement située au 3e étage, l'équipe de pédiatrie ira rejoindre l'unité de périnatalité au 2e étage, à la suite de travaux de réaménagement.
Sans parler d'abolition de poste, la direction des communications du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean confirme qu'il y aura une réorganisation du travail au sein des deux équipes.
« Un comité de travail se penche sur ce dossier en ce moment. On est en analyse et en discussions avec les syndicats. On devrait avoir un portrait des changements dans les prochaines semaines », précise Joëlle Savard du CIUSSS, qui ne pouvait préciser si certains postes seraient abolis. 
Les travaux de réaménagement, dont la valeur pourrait atteindre les quelques centaines de milliers de dollars, devraient débuter à la fin du mois d'octobre.
« L'appel d'offres vient d'être lancé. On souhaite que les travaux soient entamés à la fin du mois d'octobre pour se terminer avant la fin de l'année », détaille Mme Savard, qui ne pouvait cependant s'avancer sur la valeur estimée des travaux. 
Avec le déménagement de l'unité pédiatrique, l'unité de débordement de médecine qui se trouvait au 2e étage sera transférée au 3e étage, où se trouve déjà le département de médecine. 
Les travaux de réaménagement consistent à aménager cinq chambres pédiatriques ainsi qu'une chambre de débordement. Il y aura un rangement, un poste de confidentialité, un bureau de professionnel ainsi et qu'une salle de traitement. Le réaménagement prévoit également la création d'une chambre d'isolement à pression positive. Les travaux consisteront notamment à ajouter un poste de lavage de main dans le corridor, d'aménager un SAS, une salle de bain, une salle mécanique et tous les systèmes s'y rattachant. 
Ce regroupement permettra également d'améliorer la performance des deux équipes, selon le CIUSSS.
« On a une opportunité de regrouper au 2e étage les deux services. Ça va réunir les équipes et consolider l'expertise. Le projet vise également a améliorer la performance clinique », indique la responsable des communications.