Le conseiller municipal Luc Boivin a annoncé vendredi que Saguenay semontrera plus sévère sur les glaces de la baie des Ha! Ha!

Pêche blanche: Saguenay serre la vis

Saguenay serre la vis aux contrevenants qui circulent sur les glaces du Saguenay et aux propriétaires de cabanes en menaçant d'imposer des amendes à ceux qui ne respectent pas les règles de sécurité.
Lors d'un point de presse, le conseiller Luc Boivin a mentionné que le couvert de glace sur la baie des Ha ! Ha ! est fragile ce qui fait de l'activité de pêche blanche une activité à haut risque, d'où l'importance de respecter les règles édictées concernant la vitesse de circulation des véhicules, leur poids, le stationnement de ceux-ci pour tenir compte de la répartition de la charge, etc.
Selon lui, les médias sociaux rapportent toutes sortes de situations et comportements fautifs avec la présence de lourdes camionnettes munies de gratte à l'avant, chargées de sable servant d'abrasifs ou encore tirant des remorques avec six motoneiges à bord. D'autres auraient été aperçus à faire des «beignes» en tournoyant avec leur véhicule sur les glaces.
Il rappelle qu'il est interdit à tout véhicule dont le poids excède 3200 kilos de circuler sur la glace. Il en va de même pour ceux qui circulent en dehors des sentiers balisés.
Le conseiller ajoute que certains propriétaires se présentent sur place avec des cabanes très lourdes, bien plus lourdes que ce qu'on évaluait au départ .
« La pesée des cabanes, ça a été une opération qui, politiquement n'a pas été payante. Il a été nécessaire de le faire parce qu'on disposait seulement de calculs théoriques . On peut dire aujourd'hui qu'avec l'échantillonnage effectué, le poids des cabanes est bien supérieur à ce qu'on pensait », a avancé Luc Boivin.
Présence policière
Face à la situation, Saguenay entend serrer la vis en ajoutant des ressources supplémentaires avec plus de présence policière à certaines périodes de la fin de semaine plus fréquentées. M. Boivin a déploré que certaines personnes profèrent même des menaces physiques à l'endroit de représentants de l'organisme Contact Nature lorsque ceux-ci se présentent pour faire respecter la réglementation.
Lors du point de presse, il a évoqué que dans le futur, Saguenay souhaite atteindre l'objectif de faciliter l'entrée des cabanes plus tôt dans la saison lorsque la glace aura atteint une épaisseur portante de dix pouces, et ce, à l'aide de VTT et motoneiges tirant des cabanes beaucoup moins lourdes.