Le directeur général de Contact Nature, Marc-André Galbrand, est revenu sur la dernière saison de pêche blanche à La Baie, en plus d’annoncer les détails pour la prochaine saison.

Pêche blanche: même prix de location et plus de stationnements

Contact Nature gèle les prix concernant la location annuelle d’un emplacement d’une cabane sur les glaces de la baie de Ha ! Ha ! de La Baie en vue de la prochaine saison de pêche blanche. Le prix de 165 $ demeure donc le même que la saison dernière et le nombre de stationnements sur les différents sites a été revu à la hausse.

Marc-André Galbrand, directeur général de l’organisme qui sera en charge de la gestion de la pêche pour une deuxième année, a présenté les détails entourant la nouvelle saison, mardi soir, devant environ 200 personnes réunies au Vieux Théâtre de La Baie. Contact Nature était heureux d’annoncer que les utilisateurs n’auront pas à débourser davantage pour pratiquer leur activité favorite, d’autant plus que le prix par cabane était passé de 85 $ à 165 $ entre 2018 et 2019, ce qui avait soulevé du mécontentement.

La principale nouveauté pour la saison 2020 concerne les stationnements journaliers. Cette question avait fait grincer des dents plusieurs personnes l’hiver dernier. Dorénavant, un principe de stationnement modulaire sera implanté, selon l’épaisseur de la glace.

Ainsi, pour le site de Grande-Baie, 186 véhicules pourront embarquer sur la glace lorsqu’elle sera épaisse de 12 pouces. Dans le meilleur des cas, c’est-à-dire lorsqu’elle atteindra 33 pouces, 401 voitures pourront se stationner. En comparaison, un maximum de 185 automobiles était permis à Grande-Baie l’an dernier.

Pour les sites de l’Anse-à-Benjamin et à Philippe, 204 cases de stationnements seront allouées en début de saison, avec l’épaisseur réglementaire de 12 pouces. Si 33 pouces de glace étaient mesurés, 411 voitures seraient permises.

De légers changements à l’aménagement des sites ont également été expliqués, notamment concernant la perte d’emplacements en raison de la présence récurrente d’une crevasse sur les glaces. Si jamais tous les emplacements trouvent preneurs, Contact Nature prévoit un autre endroit pour combler les espaces manquantes.

Environ 200 personnes ont assisté à l’assemblée générale de pêche blanche, organisée par Contact Nature.

Déficit

D’un point de vue financier, Contact Nature a présenté un déficit de 311 077 $, à la suite de revenus de 167 502 $ et des dépenses de 478 579 $. La Ville de Saguenay épongera la somme déficitaire.

Finalement, Contact Nature prévoit organiser sa traditionnelle journée de prévente d’emplacements, au mois de novembre, au pavillon d’accueil du quai d’escale à La Baie. La date demeure à déterminer. Par la suite, il sera possible de faire la réservation sur le site Internet de Contact Nature, aux bureaux de l’organisme ou par téléphone au 418 697-6458.

Rappelons que la Ville de Saguenay a confié à Contact Nature la gestion de la pêche blanche avant le début de la saison 2018.