Le bornage a commencé vendredi pour le site de Grande-Baie, où plus de mille pêcheurs se réuniront pour pratiquer la pêche blanche, dans les prochaines semaines. ­

Pêche blanche: des mesures prometteuses

Les mesures des glaces prises le 3 janvier à l’Anse-à-Benjamin annoncent de bonnes nouvelles. Avec en moyenne 12,25 pouces de glace dans le secteur du poisson de fond et 10,5 pouces pour celui de l’éperlan et du chemin d’accès, il y a déjà plus de glace qu’il y en avait à pareille date l’année dernière.

Plus tôt cette semaine, Contact-Nature Rivière-à-Mars a annoncé que l’épaisseur moyenne de la glace à Grande-Baie était de 11,5 pouces. Le directeur général, Marc-André Galbrant, a bon espoir que les pêcheurs pourront embarquer sur les glaces mercredi ou jeudi prochain, soit près de douze jours plus tôt que l’an passé. « Les mesures montrent que la glace est plus épaisse que l’an passé, on a près de 10 jours d’avance », a-t-il commenté, lors de son entretien avec Le Progrès.

La pêche au poisson de fond ne commence que le 12 janvier. Les villages pourraient tout de même ouvrir avant cette date pour la pêche aux autres espèces ou encore pour permettre aux gens de bien s’installer.

C’est l’entreprise Englobe qui a été chargée de faire les mesures de la glace dans les différents secteurs de pêche blanche. En sortant une centaine de carottes de glace, Englobe a analysé leur composante pour s’assurer que les glaces soient sécuritaires pour l’arrivée des pêcheurs.

Les mesures prises vendredi indiquent qu’il y a en moyenne 12,25 pouces de glace dans les secteurs du poisson de fond à l’Anse-à-Benjamin et 10,5 pouces pour les secteurs de l’éperlan et du chemin d’accès.

Maintenant que les mesures sont prises, l’équipe de Contact-Nature Rivière-à-Mars pourra s’occuper de faire le bornage, une étape essentielle pour permettre aux pêcheurs d’installer leur cabane. Celui du village de Grande-Baie a commencé vendredi, et dès que terminé, l’équipe se dirigera vers les autres villages, soit ceux de l’Anse-à-Benjamin et de l’Anse-à-Philippe. Le déneigement des emplacements devrait commencer lundi.

En début de semaine, de nouvelles mesures seront prises sur les trois sites de Contact-Nature Rivière-à-Mars.

Lac Kénogami

En date de vendredi, 90 % des pêcheurs ont pu installer leur cabane sur le lac Kénogami. Les mesures prises par Englobe, vendredi, indiquent une moyenne de 17 pouces de glace sur le plan d’eau.

« Je suis très contente de voir que la majorité des pêcheurs ont pu embarquer sur la glace. Habituellement, on embarque à partir du 15 janvier », a expliqué la responsable de l’emplacement et du site d’entreposage, Jessika Verret.

L’entreprise Englobe a été chargée de prendre les mesures officielles des glaces. En prend des centaines de carottes de glace par site pour faire ce calcul.

Les premiers pêcheurs ont embarqué le 30 décembre. Les mesures de vendredi ont permis à plus de gens d’embarquer sur les glaces. Il ne manque que 10 % de glace à certains secteurs pour que tous les pêcheurs puissent aller pêcher.