Les villages de pêche blanche de La Baie seront surveillés 24 heures sur 24 cet hiver.

Pêche blanche à La Baie: les villages surveillés en tout temps

Les deux villages de pêche blanche de La Baie seront surveillés 24 heures sur 24 lors de la prochaine saison. La Ville a procédé par appel d’offres et c’est l’entreprise Solutions de sécurité G4S Canada qui a remporté le contrat, d’une valeur de 35 419$.

L’an dernier, Saguenay avait décidé d’implanter un service de surveillance continue afin d’éviter que des accidents ne surviennent sur les glaces. Il avait été remarqué que des véhicules lourds profitaient de l’absence de gardiens de sécurité le soir et la nuit pour s’avancer sur les eaux gelées du Saguenay avec des camions et des remorques. Cette pratique pouvait affaiblir la capacité portante de la glace et présenter un réel danger pour les utilisateurs.

Attachée de presse de la mairesse Josée Néron, Cindy Girard a précisé que les sites de Grande-Baie et de L’Anse-à-Benjamin présentent des particularités puisqu’ils se trouvent sur une rivière dont le débit est soumis au gré des marées. Avec les conditions météo que l’on connaît aujourd’hui, le climat est sujet à des changements subits et la saison hivernale est ponctuée de redoux, ce qui peut aussi avoir un effet sur l’épaisseur des glaces.

«Avant, la Ville n’assurait pas la surveillance 24 heures sur 24 et faisait confiance aux citoyens, mais des gens se sont aperçus que certaines personnes allaient sur les glaces quand il n’y avait pas de surveillance avec de gros véhicules. C’est un des moyens qu’on a choisis pour s’assurer que tous nos citoyens soient en sécurités», a expliqué Cindy Girard.

Le site de pêche blanche du secteur de L’Éperlan, à Lac-Kénogami, ne fera pas l’objet de surveillance en tout temps. Ce village est administré par un organisme sans but lucratif (OSBL) depuis qu’il n’est plus sous l’égide du Camping Jonquière.