Rémi Aubin, de l’organisme Promotion Pêche, a tenu à féliciter les élus pour leur initiative.

Pêche blanche : Saguenay se limitera aux villages

Répondant au souhait de nombreux pêcheurs, l’arrondissement de La Baie demande au conseil municipal de Saguenay de revoir le protocole d’entente avec Pêches et Océans Canada pour que la Ville ne soit plus responsable des adeptes de pêche blanche qui décideront de s’aventurer au large des limites des villages établis sur les glaces.

Le projet piloté par le conseiller responsable de la pêche blanche, Martin Harvey, s’est officialisé mardi soir lors de la séance régulière du conseil d’arrondissement, alors que les glaces commencent à prendre leur emprise sur le pourtour de la baie.

« Le conseil d’arrondissement de La Baie demande à la Ville de Saguenay de procéder à la modification du protocole d’entente avec Pêches et Océans Canada et Transport Canada afin que sa responsabilité se limite au secteur de pêche reconnu actuellement comme village de pêche », indique la résolution appuyée par les trois élus.

Martin Harvey est assez confiant quant à la suite des choses, estimant que Pêches et Océans répondra positivement à la demande de la Ville. « À date, je suis un protocole et tout est en bonne voie », a-t-il mentionné au Quotidien après la séance. Selon la résolution adoptée, une entente de principe aurait été conclue lors d’un appel téléphonique au mois d’octobre.

Le protocole datant de 2007 donnait à Saguenay la responsabilité quant à la sécurité des pêcheurs jusqu’à l’embouchure de la baie des Ha ! Ha !. Selon la volonté de Saguenay, cette responsabilité se limiterait maintenant à la portion ouest de la baie, en traçant une ligne virtuelle à l’extrémité est des deux villages de pêche.

Ainsi, tous ceux qui se rendraient pêcher directement sur les glaces ne dépendraient plus de la réglementation de la Ville. Cette nouvelle façon de faire pourrait notamment donner plus de latitude à des pourvoyeurs. Elle permettrait également à Saguenay d’offrir un meilleur encadrement à l’intérieur des villages, car l’aire couverte serait réduite de beaucoup.

L’initiative a d’ailleurs été saluée par Rémi Aubin, de l’organisme Promotion Pêche et de l’Accomodation des 21, qui s’était déplacé pour féliciter les élus. « Je vous remercie pour l’initiative. Ça va donner un choix intelligent à nos pêcheurs. Les gens sont matures et conscients. Les gens qui veulent sortir des villages le feront à leurs risques et périls. Je vous remercie beaucoup et vous êtes à l’écoute des gens », a lancé le réputé expert pêcheur. Ce dernier avait d’ailleurs mené un sondage sur Facebook où près de 95 % des gens ont répondu qu’ils souhaitaient que la Ville se concentre sur les villages de pêche blanche.

S’il y a entente, le nouveau protocole prendrait effet pour la prochaine saison. Selon ce qu’expliquait Martin Harvey, les pêcheurs qui désireront installer une cabane permanente à l’extérieur des villages devront toutefois payer s’ils doivent emprunter les ponts de glace qui donnent accès aux villages de Grande-Baie et l’Anse-à-Benjamin. Cette mesure ne touchera pas ceux qui ont des abris temporaires.

+

UN NOUVEAU DIRECTEUR D'ARRONDISSEMENT À LA BAIE 

Le conseil d’arrondissement de La Baie a proposé mardi que Jean-Paul Côté devienne le nouveau directeur de l’arrondissement, le tout sur une simple recommandation des trois conseillers.

Ce dernier travaille déjà au sein de l’appareil municipal et il conservera une partie de ses tâches à titre de directeur adjoint au service Culture, Sports et Vie communautaire.

« Ça va être vraiment positif pour l’arrondissement. Il possède de grandes connaissances au niveau municipal. Ça va être bénéfique pour nous, les trois élus de La Baie. C’est vraiment un plus », a déclaré le conseiller Raynald Simard au moment d’adopter la résolution, lors de la séance qui se tenait mardi en fin d’après-midi à la bibliothèque de La Baie.

Pour que la nomination soit officielle, elle devra d’abord passer par le comité des ressources humaines de Saguenay et ensuite être approuvée lundi au conseil de ville. Le conseil municipal se tiendra d’ailleurs à La Baie, soit au Vieux-Théâtre. 

Cependant, déjà mardi soir, il signait les résolutions du conseil d’arrondissement.

S’il est confirmé, Jean-Paul Côté remplacera Gaétan Bergeron, qui, selon les conseillers, a décidé « de relever de nouveaux défis. » L’ancien directeur est présentement en congé, mais à son retour il occupera de nouvelles tâches au sein du service Culture, Sports et Vie communautaire.

Contrairement à l’arrondissement de Jonquière, où la nomination de Mathieu Gravel avait fait jaser, les élus baieriverains n’ont pas fait appel à une firme de ressources humaines dans le processus de nomination. « À La Baie, on s’est parlé les trois et ça s’est réglé », a expliqué au Quotidien le conseiller Martin Harvey.