Pays-Des-Bleuets: l'offre de transport scolaire modifiée

La pandémie force le Centre de service scolaire du Pays-des-Bleuets à modifier son offre de service en transport scolaire pour l’année 2020-2021. Les parents et leurs enfants devront composer avec une offre plus limitée et des conditions d’utilisation remaniées. 

Deux élèves pourront s’asseoir sur un même banc d’autobus scolaire à l’automne, mais les parents qui sont en mesure de le faire sont invités par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) à assurer le transport de leur enfant. Ainsi, au Centre de service scolaire du Pays-des-Bleuets, il ne sera plus possible d’obtenir un accommodement en matière de transport scolaire. C’est donc dire que les parents ne pourront plus faire de demande de place disponible ni de seconde adresse pour une garde partagée.

Les parents ayant fait une demande de deuxième adresse pour une école n’ayant pas de service de garde pourront bénéficier d’une place, lorsque disponible, à condition que cette adresse soit la même tous les jours. 

Les parents qui ont choisi une autre école que celle d’origine, mis à part ceux dont l’enfant est inscrit à un programme particulier au secondaire, devront également assumer le transport de leur enfant. 

Le transport du midi sera quant à lui maintenu, selon la demande.

Le Centre de service scolaire du Pays-des-Bleuets évalue actuellement différentes options afin d’offrir le transport au plus grand nombre. Des changements d’horaire sont à prévoir autant au niveau du transport que des écoles. Il est notamment possible que les élèves de premier et de deuxième cycle arrivent à l’école à des heures différentes, ce qui permettrait aux transporteurs d’effectuer deux parcours.

Le Centre de service scolaire du Pays-des-Bleuets prévoyait déjà modifier les distances de marche inscrites à la Politique relative au transport scolaire. La mesure sera mise en place dans les prochaines semaines et permettra de réduire le nombre d’élèves dans les véhicules. 

Le Centre de service scolaire assure que les détails seront acheminés aux parents et aux élèves dès que possible. Les mesures sont conditionnelles à l’évolution de la pandémie. Des modifications supplémentaires pourraient être apportées avant la rentrée.