Le cocktail annuel de la Fondation du Patro de Jonquière a permis d’amasser 278 025 $ pour la construction d’un nouveau gymnase.

Patro de Jonquière: une annonce prévue bientôt

Le souper d’huîtres et méchoui du cocktail annuel de la Fondation René Bertrand du Patro de Jonquière a attiré des centaines de personnes, vendredi soir. Grâce à la vente de billets, la fondation a amassé 278 025 $ pour la construction d’un nouveau gymnase. Ce montant s’ajoute aux 2 millions $ déjà amassés pour le projet, qui obtiendrait prochainement le soutien de Québec.

Le directeur général du Patro, Yannick Gagnon, était très fier de l’implication de la population. « Le Patro n’est pas riche, mais il possède une grande richesse et c’est l’appui de la population », a-t-il souligné, en entretien avec Le Progrès.

Depuis que le ministère de l’Éducation a refusé de financer les deux millions de dollars manquants du projet, les parents, l’équipe du Patro et toute la population ont relevé leurs manches et décidé de faire avancer le projet par eux-mêmes.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, a souligné qu’elle avait le projet du Patro à cœur. Elle a confirmé au Progrès qu’un appui du gouvernement allait être dévoilé prochainement. La ministre responsable de la région a tenu à rappeler que des implications pour les autres villes régionales allaient aussi être révélées dans les prochaines semaines. La mairesse de Saguenay, Josée Néron, était également présente. « On voit que le Patro est une organisation qui est soutenue par milieu », a-t-elle ajouté, en entrevue. La Ville de Saguenay a déjà investi 800 000 $ dans le projet.