Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Grâce au bénévole Nicolas Côté, une patinoire de plusieurs kilomètres est entretenue, temporairement, sur le lac Kénogami.
Grâce au bénévole Nicolas Côté, une patinoire de plusieurs kilomètres est entretenue, temporairement, sur le lac Kénogami.

Patinoire sur le lac Kénogami : Saguenay applaudit, mais se dissocie

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Tout en saluant l’initiative, Saguenay se dissocie du projet de patinoire sur le lac Kénogami.

Dans un communiqué de presse émis mardi, la Ville tient à rappeler qu’elle n’a « aucun droit de propriété et/ou d’intervention sur les glaces du lac Kénogami et qu’elle n’est pas et ne sera pas impliqué, de quelque façon que ce soit, dans les activités qui pourraient s’y tenir ».

La patinoire de plus de 15 kilomètres, entretenue par le bénévole Nicolas Côté, a fait le bonheur de centaines de patineurs au cours des derniers jours. Le citoyen ainsi que d’autres volontaires ont travaillé plusieurs heures pour créer cet attrait temporaire.

Grâce au bénévole Nicolas Côté, une patinoire de plusieurs kilomètres est entretenue, temporairement, sur le lac Kénogami.

« Je tiens à remercier Nicolas Côté pour son initiative, qui a créé une activité extérieure et hivernale comme celle-là. Ça ne peut faire autrement que d’encourager les gens à s’amuser et à faire un peu d’exercice », déclare par voie de communiqué la mairesse, Josée Néron.

La ville tient à se dissocier publiquement de cette initiative pour éviter de possibles recours contre elle en cas d’accident. La Ville n’assume aucune responsabilité pour des activités auxquelles elle n’est pas partie prenante, insiste-t-on, dans le communiqué de presse.

« Il est très agréable de voir autant de gens se retrouver sur les eaux glacées du lac Kénogami pour y patiner. Je veux tout de même rappeler aux amateurs qu’ils sont responsables si quelque chose se produit. Je veux que personne ne se blesse. Je vous demande donc de faire preuve de prudence et de porter les équipements de protection appropriés », a ajouté le conseiller municipal du secteur, Jimmy Bouchard.