Les anciens locaux de Walmart ne seront bientôt plus vides.

Pas question de déshabiller Kénogami

Le déménagement du magasin Gagnon Frères, qui quittera la rue Sainte-Famille dans un horizon d’environ un an au profit de l’ancien Walmart de Jonquière, pourrait créer un grand vide au centre-ville de Kénogami. Pour éviter de déshabiller Pierre pour habiller Jacques, le conseiller responsable de Kénogami, Michel Thiffault, confie que des démarches sont déjà entreprises pour dénicher un nouvel occupant.

Le conseiller Thiffault affirme que dès que les élus de Jonquière ont eu vent de la transaction entre Smart Centers et Gagnon Frères, la question du magasin de Kénogami a été soulevée.

«On ne peut pas laisser cette bâtisse-là vide très longtemps. C’est la plus grande bâtisse commerciale de Kénogami et c’est impensable qu’elle soit inoccupée. On a déjà des idées. Je ne peux pas en parler pour l’instant, mais les six conseillers de Jonquière et la directrice de l’arrondissement sont sur le dossier. Les gens de Promotion Saguenay sont aussi au courant», assure le porte-étendard du district #3.

Michel Thiffault ne sait pas si la bâtisse sera vendue ou louée. Il croit que des bureaux pourraient bien y trouver refuge.

Le conseiller se réjouit d’assister à la relance du défunt Power Centre, rendue possible grâce à la construction prochaine d’un centre multisport (soccer dôme) et par l’acquisition du Walmart par Gagnon Frères. Ce secteur situé près de l’autoroute 70, imaginé comme un véritable carrefour commercial par l’ancienne administration de Jonquière à la fin des années 90, est devenu obsolète suivant la fermeture du Walmart en 2005. Aujourd’hui, les choses augurent bien, croit Michel Thiffault, alors que d’autres commerces pourraient être tentés d’y élire domicile.