Pas d’inquiétude pour les vols de retour

Émilie Morin
Émilie Morin
Le Quotidien
Les personnes qui sont parties dans le cadre d’un forfait Sud et qui prévoient revenir dans les prochains jours n’ont pas à s’inquiéter d’obtenir un vol de retour.

Contrairement aux informations propagées par les médias sociaux, les vols de retour qui concernent les voyages en forfait Sud sont maintenus.

« Pour les forfaits Sud, c’est important de le mentionner, les gens sont ramenés à leur date de retour sans problème », explique Karen Tremblay, propriétaire de l’agence de voyages Carpe Diem.

Là où il peut y avoir des accrocs, c’est lorsque les voyageurs tentent de devancer leur vol de retour.

« Ceux qui sont en forfait Sud nous contactent, on leur donne de l’information [sur les vols de retour], et s’ils veulent rentrer malgré tout, on les dirige vers leur représentant. »

Mme Tremblay précise toutefois que les vols de retour dépendent du contexte. Les gens en Europe doivent contacter leur agence.

Si certaines informations indiquent que des Québécois s’entêtent à partir malgré la situation sanitaire actuelle, Karen Tremblay assure que ce n’est pas le cas à l’agence Carpe Diem.

« La plupart des gens annulent complètement ou prennent le crédit de voyage. La semaine dernière, il y a des gens qui sont partis quand même, mais je vous dirais que depuis samedi, même jeudi, le processus d’annulation est pas mal enclenché. »

Chez Voyages Transat Chicoutimi, on affirme également ne pas avoir de problèmes liés à des clients qui insistent pour partir en vacances.

Les agents contactés chez Voyages CAA-Québec ne pouvaient pas commenter la situation.