Marc Garneau était de passage dans Chicoutimi-Le Fjord, vendredi, pour appuyer la candidate libérale Lina Boivin. Ils ont notamment visité le Musée du Fjord, à La Baie.

Pas d’engagement pour les douanes

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, ne peut s’engager dans le dossier de l’implantation d’un service de douanes à l’aéroport de Bagotville, réclamé des régionaux depuis de nombreuses années.

De passage dans la région vendredi pour soutenir la candidate libérale à l’élection partielle dans Chicoutimi-Le Fjord, Lina Boivin, le député montréalais s’est contenté de dire que lui et son collègue de la Sécurité publique, Ralph Goodale, travaillent toujours « sur la possibilité d’offrir des occasions d’expansion pour les aéroports, pour qu’ils puissent être des aéroports internationaux ».

« On reconnaît que ce sont des enjeux économiques importants pour les régions. Je suis venu ici il y a environ un mois. J’ai eu l’occasion de rencontrer deux membres du conseil d’administration de l’aéroport de Bagotville et de me familiariser avec les enjeux qui les préoccupent. J’ai aussi une responsabilité pour le port de Saguenay. Ce sont tous des éléments importants dans le développement économique de la région. C’est quelque chose que ma collègue Lina comprend très bien », a signifié le ministre, qui avait lui-même nommé Mme Boivin administratrice au C.A. de Port-Saguenay.

La candidate a fait savoir que si elle est élue, elle portera ce dossier à Ottawa. 

« [...] Je ne peux pas faire de promesses aujourd’hui. Mais élue, je vais être en mesure d’apporter les dossiers qui ont été montés ici par les acteurs économiques et par la population. C’est sûr que je vais défendre ma région et porter ces dossiers-là auprès des bonnes instances pour que ça se réalise », a-t-elle déclaré, en marge d’une visite du Musée du Fjord de La Baie. 

Coûts du transport aérien

En ce qui a trait aux coûts élevés du transport aérien à partir des régions, Marc Garneau a fait ressortir les initiatives déployées par son gouvernement pour rendre l’industrie plus compétitive.

« On vient de passer un projet de loi sur la modernisation des transports, qui va augmenter le pourcentage d’investissements étrangers dans nos lignes aériennes canadiennes. Ça crée la possibilité de création de nouvelles lignes aériennes et donc plus de compétition. L’autre élément c’est qu’on a un programme pour aider certains aéroports à se moderniser. C’est vraiment aux lignes aériennes et aux communautés de développer les marchés pour les passagers dans les aéroports en région », a-t-il indiqué. 

Marc Garneau estime que Lina Boivin est la meilleure personne pour représenter les citoyens de Chicoutimi-Le Fjord aux Communes. 

« C’est une région très importante, avec la présence d’industries comme l’aluminium et la foresterie. Pour nous, c’est une priorité de créer des emplois. C’est une possibilité de le faire ici avec quelqu’un qui connaît la région », a-t-il signifié. 

Parmi les priorités identifiées par la candidate Boivin figurent notamment les besoins en main-d’oeuvre, la création et le maintien d’emploi, le vieillissement de la population et les besoins des familles de la région. Vendredi, elle et Marc Garneau ont visité deux résidences pour personnes âgées et la direction et le personnel de l’entreprise Pro-Sag Mécanique. 

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, et la candidate libérale dans Chicoutimi-Le Fjord, Lina Boivin, ont visité le Musée du Fjord de La Baie vendredi.