Le conseil de ville d’Alma a présenté un projet de résolution, lundi soir, afin de démontrer son implication dans le développement durable et la lutte contre les changements climatiques.

Pas de Pacte... mais une résolution maison

Le conseil municipal d’Alma a fait le choix de ne pas se ranger officiellement derrière la Déclaration citoyenne d’urgence climatique et le Pacte pour la transition. La Ville a plutôt opté pour l’élaboration d’un projet de résolution inspiré des deux textes afin de démontrer son implication dans le développement durable et dans la lutte contre les changements climatiques. Les grandes lignes du document inédit ont été présentées par les élus, lundi soir.

En novembre dernier, plus de 70 citoyens s’étaient présentés à une séance ordinaire du conseil municipal d’Alma. Les Almatois espéraient que la Déclaration citoyenne d’urgence climatique soit appuyée et que le Pacte pour la transition soit signé. Aux termes d’échanges houleux, le maire Marc Asselin avait assuré que le conseil se pencherait sur la question.

Le maire ne s’en cache pas. Les discussions ont eu lieu avec certaines divergences d’opinions qu’il attribue à la passion. Le premier magistrat a décodé de ces échanges un plus grand besoin d’informations des citoyens. « On a retenu le fait que nous devons en ajouter sur les démarches que nous faisons au niveau environnemental, sur les prises de décision et les corrections que nous apportons dans certaines résolutions pour tenir compte de l’environnement », a-t-il expliqué à la quinzaine de citoyens présents dans la salle du conseil qui est rarement autant habitée.

Le projet de résolution de plusieurs pages rappelle les nombreuses actions de la Ville qui s’est engagée dans un virage axé sur le développement durable en 2010. Depuis 2012, la Ville bénéficie, entre autres, d’un comité de développement durable et des services d’un conseiller en développement durable.

« Le conseil municipal d’Alma demande et invite les différents paliers gouvernementaux, partis politiques, acteurs publics et privés, à considérer l’état actuel du climat et les risques associés aux changements climatiques et à jouer un rôle de premier plan dans la lutte aux changements climatiques », a lu la conseillère municipale du District 5 Saint-Pierre, Véronique Fortin. Le document sera accessible via le site Internet d’Alma.

Par ailleurs, le conseil municipal présentera, au cours des prochains mois, un rapport public quant à l’avancement du plan stratégique de développement durable 2017-2021.

« Je voulais vous remercier pour cette façon de répondre à nos questions. Merci de le souligner aux différents paliers gouvernementaux », a exprimé la citoyenne Véronique Côté qui s’était chargée, en novembre dernier, de faire la lecture de la Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique. La prise de position de la ville fut applaudie par les citoyens présents.