Andrée Laforest n’a pas statué sur les dossiers du Palace et du Patro, en marge de la conférence de presse de Nature Alu.

Pas de nouveau pour le Palace d’Arvida et le Patro de Jonquière

La ministre des Affaires municipales et députée de Chicoutimi, Andrée Laforest, a discuté longuement des problèmes de financement du projet de rénovation du Théâtre Palace Arvida, dont les coûts ont dépassé de 2,8 M$ les projections de 4,8 M$.

Le promoteur Diffusion Saguenay a demandé à la Ville et au gouvernement du Québec d’augmenter leur participation financière. La date limite pour reprendre le processus de soumission avait été fixée au 18 juin et, lundi, Québec n’avait toujours pas statué. La mairesse Josée Néron a toutefois précisé qu’il pourrait y avoir un court délai additionnel.

«J’ai discuté avec ma collègue Nathalie Roy du projet pendant la fin de semaine», a déclaré la ministre. Le ministère de la Culture et des Communications voulait comprendre l’augmentation des coûts avant d’aller de l’avant. La ministre a refusé de s’avancer sur la conclusion de ce dossier dans les prochains jours, mais a laissé entendre qu’il y aurait d’autres annonces sans en préciser la nature.

Elle a sensiblement répondu la même chose pour ce qui est du projet de réfection du Patro de Jonquière. Le premier ministre François Legault avait pris l’engagement de financer le projet de réfection lors d’une halte pendant la campagne électorale.