Des agents de sécurité étaient toujours postés à l'entrée du chemin de la Cartonnerie, hier, pour contrôler les allées et venues en direction de l'usine.

Pas de démantèlement en vue

Le démantèlement de la cartonnerie Graphic Packaging International de Jonquière ne semble pas être prévu à court terme. Quelques travailleurs sont mis à contribution pour fermer l'usine et regrouper les équipements les plus fragiles vers la seule portion de l'usine qui serait chauffée cet hiver.
Un petit nombre de travailleurs, trois ou quatre, travailleront pendant les deux, peut-être les trois prochaines semaines, à mettre la cartonnerie « en hibernation ».
« Il n'y a pas de démantèlement présentement, précise le président du syndicat, Régis Gélinas. [...] Tous les équipements fragiles sont mis dans le même coin. On en déduit que ce sera le seul secteur de l'usine qui sera chauffé cet hiver pour réduire les coûts et que ces équipements ont été regroupés pour les protéger. »
Le seul matériel pouvant actuellement sortir de l'usine peut être des inventaires de cartons, « s'il en reste », assure-t-il.
Le président de syndicat dispose d'une liste de quelques employés susceptibles d'être appelés pour prendre part à cette tâche qui a débuté après l'annonce de la fermeture de l'usine. Ce sont les seuls employés à être retournés au travail depuis l'annonce lundi.
En fin d'après-midi, hier, des agents de sécurité étaient toujours postés à l'entrée du chemin de la Cartonnerie qui mène à l'usine.