Le Quotidien

Pas d’allégements pour l’instant pour les restaurateurs du centre-ville

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Même si le premier ministre n’a toujours pas autorisé l’ouverture des restaurants dans un avenir rapproché, le maire de Québec a pris les devants en annonçant la réduction du prix du permis de terrasse, qui passera d’un prix moyen de 3000 $ à 50 $. Régis Labeaume propose également la fermeture de certaines rues pour agrandir les terrasses, favorisant ainsi la distension sociale et l’animation de sa ville, amputée de plusieurs événements.