La parade finale du camp des cadets de Bagotville présentait 750 cadets et 170 cadets-cadres.

Parade finale du camp des cadets de Bagotville

La fierté était présente sur des centaines de visages, samedi en début de journée, alors que se déroulaient la parade finale et la cérémonie de clôture du camp des cadets de Bagotville. Des centaines de parents et membres de la famille assistaient à l’événement qui mettait en scène près de 1000 personnes. L’activité protocolaire qui marque la fin des traditionnels camps d’été se déroulait sous la présidence d’honneur du commandant de la 3e Escadre de Bagotville, le Colonel Normand Gagné.

Environ 750 cadets participaient à la parade accompagnés de 170 cadets-cadres et 140 de adultes qui agissaient à titre de superviseur.

Un total de 1700 jeunes âgés entre 12 et 18 ans a participé au cours des dernières semaines aux camps de Bagotville dont la durée variait entre deux semaines et six semaines. Les cadets provenaient des quatre coins de la province et d’une partie de l’Ontario soit de la région d’Ottawa.

Le programme civil qui est épaulé pas la base militaire de Bagotville offre aux jeunes une expertise unique en aviation. Les passionnés de la marine peuvent, de leur côté, se tourner vers les nombreux plans d’eau qu’offre la région. La formation de voile a notamment eu lieu à Shipshaw et à L’Anse-à-Benjamin.

La cadet Anne-Sophie Léger de Drummondville complétait un camp de six semaines à la base militaire de Bagotville.

La cadet Anne-Sophie Léger a apprécié le camp de six semaines qu’elle vient tout juste de compléter. « On a appris la vie d’un marin, comment être un matelot et agir sur un bateau. Ce sont des belles expériences, on rencontre de belles personnes et on est s’est créé une petite famille  », explique celle qui a participé à quatre camps estivaux.

L’adolescente qui a été membre de la Ligue navale avant de devenir cadet aimerait devenir instructrice afin de redonner aux autres. Elle envisage également de devenir membre de la Garde côtière canadienne. L’adolescente de 15 ans espère déjà être de retour l’an prochain.

Le commandant de la 3e Escadre de Bagotville, le Colonel Normand Gagné s'est entretenu avec s’est entretenu avec des cadets qui participaient à la parade.

La cérémonie fut l’occasion de souligner le rendement des cadets en remettant des récompenses dont celles de meilleur cadet de chacun des cours, la médaille avanets, la plaque de la fondation Lord Strathcona, le prix du Lieutenant-Gouverneur et la Croix de St-Georges.

« Peu importe la carrière qu’ils choisissent, notre objectif avec leur passage dans les cadets, c‘est de leur donner des outils. Ils deviennent de bons citoyens, ils sont actifs et son de bons employés pour leurs futurs employeurs, et ce, peu importe leur métier », a expliqué le responsable des affaires publiques au camp des cadets, le Capitaine Maxime Legault.

La cérémonie de samedi laissait place au talent musical de cadets. Le cours de musicien intermédiaire fait partie de l’offre de cours des camps.