La période des déménagements est lancée.
La période des déménagements est lancée.

«Pandémie ou pas, on déménage!»

La période des déménagements est bel et bien lancée un peu partout au Québec. Bien que la situation entourant la COVID-19 soit à l’avant-scène depuis plusieurs mois, elle n’a pas modifié les besoins de plusieurs ménages au Saguenay–Lac-Saint-Jean, appelés à changer de loyer en cette période de l’année.

« On fait attention le plus qu’on peut, mais ce n’est pas toujours évident. On se lave les mains et on essaie de rester distant dans la mesure où c’est possible », a mentionné un citoyen de Saguenay à l’un de nos journalistes, samedi. «La vie continue. On doit le faire et on n’a pas bien le choix. »

La pandémie n‘a également pas arrêté Kim Pelletier, une citoyenne de Saint-honoré, à procéder à son déménagement au courant de la fin de semaine. Celle qui en est maintenant au rangement des boîtes dans sa nouvelle demeure a mentionné sensiblement la même chose au Quotidien, dimanche. « Nous faisons attention c’est sûr, mais tout s’est bien déroulé », a-t-elle ajouté.

Plusieurs déménagements sont en cours au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Pour la plupart des gens questionnés, un constat a été fait; ils n’ont constaté que très peu de différences en comparaison avec « l’avant-pandémie », à l’exception des difficultés rencontrées lorsqu’est venu le temps de trouver un nouveau logis.

« À part lors des visites et il y a également moins de choix sur le marché », a malgré tout noté Jean-Michel Gauthier.

Mesures et précautions

La Société d’habitation du Québec a d’ailleurs sorti son Guide des bonnes pratiques sanitaires à adopter lors d’un déménagement. Il est d’ailleurs possible de le consulter sur son site Internet.

Pandémie ou pas, la période du 1e juillet coincide avec les nombreux déménagements partout au Québec.

Dans ce présent guide, elle conseille entre autres aux gens de se laver les mains régulièrement durant 20 secondes et d’éviter de les porter à son visage, de tousser dans son coude et de garder une distance de 2 mètres avec son entourage.

Au Québec, 1 285 500 ménages ont déménagé de 2013 à 2018, selon l’Enquête canadienne sur le logement 2018 de Statistiques Canada. Ce qui représente un pourcentage de ménage de 35% sur tout le territoire du Québec. Aucune statistique plus récente n’est toutefois disponible.