La ministre de la Justice, Sonia LeBel, promet un palais de justice orienté vers la justice du futur.

Palais de justice de Roberval: les travaux débutent enfin [VIDÉO]

Attendus depuis près de trois décennies, les travaux débutent enfin au Palais de justice de Roberval. La ministre de la Justice et procureure générale du Québec, Me Sonia LeBel, participait au commencement de ce vaste chantier d’agrandissement et de rénovation. Les travaux évalués à 66 millions de dollars devraient être complétés à la fin de l’année 2022.

Sonia LeBel a procédé, mardi, à la première pelletée de terre symbolique en compagnie de la députée de Roberval, Nancy Guillemette.

Les travaux échelonnés sur trois ans permettront de tripler la superficie de l’actuel bâtiment. Le projet qualifié de « colossal » par la ministre a nécessité l’acquisition de trois terrains adjacents.

Plusieurs salles, dont une quatrième salle d’audience, seront ajoutées. Les espaces de circulation seront revus afin d’assurer une sécurité pour la magistrature, les victimes, les accusés et les autres personnes appelées à se rendre au Palais de justice de Roberval.

Les nouveaux espaces qui comprendront une dizaine de salles de consultation offriront davantage de confidentialité lors des rencontres faites avec les témoins, les victimes, les accusés et les avocats.

« Les nouveaux bâtiments pourront accueillir des installations modernes, mais surtout sécuritaires et fonctionnelles. Ces espaces seront à la fine pointe de la technologie », a mentionné la ministre de la Justice.

La députée de Roberval, Nancy Guillemette, a procédé, mardi, à la première pelletée de terre symbolique des travaux du Palais de justice de Roberval en compagnie de la ministre de la Justice et procureure générale du Québec, Me Sonia LeBel .

La Ville de Roberval et la Société d’histoire Domaine-du-Roy ont été consultées dans la réalisation de ce projet.

Une attention particulière a été portée à l’allure de la nouvelle construction qui se retrouve au nord du bâtiment existant. Le caractère patrimonial du palais de justice centenaire sera préservé grâce à la conservation de la tour centrale et du clocher. Les matériaux du passé cohabiteront avec de grandes surfaces vitrées.

Le projet débute avec l’aménagement du stationnement, la démolition du centre de détention et l’aménagement du quartier cellulaire. La construction de l’agrandissement est prévue à l’hiver 2020 alors que la rénovation du bâtiment existant est attendue à l’automne 2021.

Les services seront maintenus pendant les travaux échelonnés sur une trentaine de mois. Certaines tâches seront réalisées de nuit afin d’assurer un accès à la justice.

La députée caquiste de Roberval, Nancy Guillemette, se réjouissait du début des travaux. « J’accueille avec beaucoup d’enthousiasme cet investissement du gouvernement au profit de notre communauté », a mentionné celle qui en a profité pour rappeler que les dernières rénovations majeures réalisées au Palais de justice de Roberval remontent à 1983.

Le maire de Roberval, Sabin Côté, ne cachait guère son impatience face à ce projet qui remonte à une trentaine d’années. « Comme le dossier du bateau de la Sûreté du Québec, on va s’assurer que la pelle mécanique ne quitte pas les lieux », a-t-il laissé tomber lors de son allocution.

La construction devrait s’échelonner jusqu’à la fin de 2022.

« Trois ans d’activité de construction dans notre magnifique centre-ville, on a peine à comprendre, je pense, les retombées qui relèvent d’une pareille activité et d’un pareil investissement », a-t-il ajouté.