La salle est fermée depuis 2014.

Palace Arvida: Diffusion Saguenay a refait ses devoirs

Après avoir été sommée de refaire ses devoirs par le ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) dans le dossier de la relance du Théâtre Palace Arvida, Diffusion Saguenay a l’intention de fournir tous les documents demandés d’ici à la fin du mois.

Invité à faire le point dans ce dossier, le président du conseil d’administration, Pierre Mazurette, confirme que son organisme a dû commander de nouveaux rapports d’ingénieurs et d’architectes. Il y a quelques semaines, la subvention de 1,5 million $ du provincial, annoncée il y a un an et demi par le ministre de l’époque, Luc Fortin, a perdu son caractère officiel. Pierre Mazurette s’explique mal pourquoi le MCCQ a soudainement jugé le dossier du Palace incomplet, alors qu’une annonce a été livrée en grande pompe, devant tous les médias régionaux, par le ministre Fortin. 

« Il y a eu des changements dans l’équipe de fonctionnaires du ministère et récemment, on nous a soumis de nouvelles demandes. Ce sont des demandes d’ordre structurel. On est donc retournés voir l’architecte pour fournir les documents nécessaires pour répondre aux nouvelles exigences », explique Pierre Mazurette.

Cette situation a fait craindre à Diffusion Saguenay de perdre l’enveloppe de 1,5 million $ consentie par Patrimoine Canada. Celle-ci était valide pour une période donnée et les travaux devaient débuter avant le 31 mars. Cependant, Pierre Mazurette assure que grâce à l’intervention de la députée néo-démocrate de Jonquière, Karine Trudel, les délais ont été allongés d’une année supplémentaire. Le nouveau conseil de ville a aussi réitéré son engagement à hauteur de 1,5 million $. L’enveloppe globale du projet est évaluée à 4,5 millions $.

Pierre Mazurette pense que tous les rapports de professionnels seront entre les mains de Diffusion Saguenay d’ici au 22 avril. Le dossier pourra donc être révisé, puis acheminé aux fonctionnaires de Québec pour analyse. Le président a toujours bon espoir que les travaux visant à rénover la pittoresque salle de spectacles du boulevard Mellon pourront débuter, comme prévu, en 2018. La salle est fermée depuis l’automne 2014. 

Carl Dufour confiant

Le conseiller municipal du secteur, Carl Dufour, est persuadé que le dossier trouvera son dénouement d’ici à la fin de la session parlementaire, en juin. Il a le pressentiment que c’est également à ce moment que Québec décrétera Arvida comme lieu historique, une reconnaissance attendue par le Comité pour la reconnaissance patrimoniale d’Arvida (CORPA).

«Le transfert des documents entre Diffusion Saguenay et le ministère se fera d’ici à la fin du mois. Je suis confiant que les travaux vont commencer cette année, pour une ouverture en 2019», a déclaré l’élu.