Les mobilités du processus de création

Dans le cadre du 86e Congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) qui se tiendra à l’UQAC du 7 au 11 mai, découvrez les recherches présentées par nos professeurs-chercheurs.

PAGE UQAC / Organisé par la Chaire de recherche du Canada en dramaturgie sonore au théâtre, le colloque « Les mobilités du processus de création-Approche interdisciplinaire » rendra compte, durant deux jours, de l’évolution exponentielle de la mobilité dans les arts. 

De la fabrication à la diffusion, des collaborations aux technologies, de l’accès à l’archivage au récit de création, le concept de mobilité se conjugue au pluriel. L’artiste se déplace avec son sujet. 

Un processus artistique qui pourrait alors appréhender moins prioritairement la question de son objet que celle des relations (parfois fortuites) qui le construisent. En ce sens, cette dynamique mobile ne concernerait pas seulement le créateur, mais aussi l’engagement du spectateur dont les interactions de plus en plus signifiantes contribuent activement à la conception comme à la présentation de l’œuvre même. 

Pour débattre du sujet, plus d’une vingtaine d’invités de six universités canadiennes et du Collège d’Alma viendront présenter leurs recherches théoriques et des performances artistiques les 10 et 11 mai, au théâtre de l’UQAC, au Studio-théâtre et au Studio création des arts numériques (SCAN).

Nous aborderons des thèmes tels que les mutations territoriales, la mobilité interartistique, l’ubiquité et la téléprésence, l’expérience radiophonique, la phonographie, le corps dansant, les écritures performatives ou encore les laboratoires mobiles (deux camions stationnés dans la cour intérieure de l’UQAC). Le jeudi à partir de 17 h 30, nous proposerons une soirée cocktail pour le lancement de trois ouvrages et la présentation de trois performances installatives, radiophoniques et corporelles.

Jean-Paul Quéinnec 

James Partaik

Mathieu Valade

Professeurs au Département des arts et lettres de l’UQAC