L'Université du Québec à Chicoutimi.

Le développement, la coopération internationale et le développement régional

UQAC / Dans le cadre du 86e Congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), qui se tiendra à l’UQAC du 7 au 11 mai, découvrez les recherches présentées par nos professeurs-chercheurs.

Les régions du Québec se distinguent par l’existence de plusieurs organisations qui interviennent dans la coopération internationale pour le développement. Les opportunités d’échange, de formation, de recrutement d’étudiants internationaux et de travailleurs qualifiés, d’investissements et de création de petites et moyennes entreprises, de mise en œuvre de projets de santé ou de projets éducatifs sont bien réelles et parfois sous-exploitées. Le colloque « Coopération internationale et développement régional : enjeux et défis des régions » vise à dresser le portait des organisations régionales et à mieux connaître leurs initiatives de coopération internationale. Il prolonge une recherche menée à l’UQAC par le Laboratoire d’études et de recherches appliquées sur l’Afrique qui a permis la production d’un répertoire des organisations de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean qui interviennent en Afrique. Un des résultats de la recherche démontre que les organisations de coopération internationale établies en région sont aujourd’hui à un tournant majeur de leur existence dans ce contexte de redéfinition des politiques. Il est pertinent de poser les jalons d’une collaboration soutenue entre elles à travers une mutualisation des ressources, des expériences et des expertises.

Le Laboratoire d’études et de recherches appliquées sur l’Afrique de l’UQAC organise un autre colloque sur le thème « Le Québec en Afrique : solidarité, diplomatie et/ou affaires ? » dont l’objectif est d’analyser les enjeux et les défis de l’action internationale du Québec en Afrique. Il s’agit de comprendre l’ancrage, les enjeux et les fondements du nouvel élan du Québec pour l’Afrique ; de démontrer le rôle de l’affinité linguistique dans les liens privilégiés que le Québec cherche à établir sur le continent en mettant à profit son statut au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie ; de cerner les singularités du Québec, avec son statut de province majoritairement francophone du Canada, comparées aux pays ayant formellement les attributs de pays souverain ; et d’analyser les capacités d’action du Québec dans un contexte où il entre en compétition avec les anciennes puissances coloniales et les nouveaux pays émergents.

Marie Fall, professeure

Département des sciences humaines et sociales de l’UQAC

Sortir des sentiers battus

L’engagement dans la recherche des patients, des cliniciens, des gestionnaires des centres de santé et des personnes impliquées dans les prises de décisions politiques liées à la santé est un enjeu majeur visant à améliorer la pertinence des projets de recherche et les retombées de leurs résultats sur la population. Néanmoins, les initiatives développées concernent majoritairement le domaine médical ou universitaire, et ne permettent pas de prendre en considération l’ensemble des réalités des milieux de pratique clinique peu confrontés à la recherche, les services communautaires ou les populations vulnérables. Les façons de faire et les conditions de l’engagement doivent être réfléchies pour atteindre ces milieux et ainsi toucher l’ensemble de la population. 

Plus spécifiquement, les équipes de recherche doivent mettre de l’avant des initiatives novatrices et adaptées à ces milieux afin de favoriser l’engagement de l’ensemble des acteurs concernés dans la recherche pour coconstruire des projets qui ont du sens.

Ce colloque permettra de présenter ce qui est réalisé dans les milieux non traditionnels où il est effectué de la recherche axée sur les patients. Ce sera un moment privilégié rassemblant des professionnels d’horizons différents pour échanger et discuter sur les façons de faire et les conditions d’engagement afin d’atteindre ces milieux et leurs populations, peu familiers au processus de recherche et qui disposent de ressources limitées en la matière.

Ce colloque est organisé conjointement par des membres de l’UQAC, de l’Université Laval (Québec) et de l’Unité de soutien SRAP du Québec. Il se terminera par une plénière afin de discuter des enjeux liés au partenariat avec les patients, les cliniciens, les gestionnaires et les personnes impliquées dans les prises de décisions politiques. 

Marie-Ève Poitras, professeure

Département des sciences de la santé de l'UQAC

L'UQAC au quotidien

Le site Web de l’UQAC a fait peau neuve. Une toute nouvelle image, en plus d’une navigation réorganisée pour mettre en valeur les programmes d’études et les activités de recherche et création, est proposée aux visiteurs. Consultez-le dès maintenant : www.uqac.ca.
Les équipes de la Clinique universitaire en orthopédagogie et de l’Unité d’enseignement en travail social de l’UQAC ont récemment présenté le bilan de leurs activités cliniques interdisciplinaires. À cette occasion, des représentants des quelque 25 familles ayant reçu les services d’étudiants dans la dernière année ont pu témoigner de leur appréciation. Ce fut également le moment pour reconnaître l’engagement de près d’une centaine d’étudiants qui ont vécu cette expérience interdisciplinaire des plus enrichissante dans la poursuite de leur parcours.