L'Université du Québec à Chicoutimi.

Évolution ou révolution?

Dans le cadre du 86e Congrès de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS) qui se tiendra à l'UQAC du 7 au 11 mai prochain, découvrez les recherches présentées par nos professeurs-chercheurs.

Économie du partage, circulaire, de plateforme ; systèmes de troc, d’échanges locaux, de produit-service, consommation responsable, produits reconditionnés, marchés de producteurs locaux, communautés en ligne, ou multiples vies des objets. Vous avez peut-être déjà vaguement entendu ces termes ? 

Dans le milieu universitaire, ces concepts donnent lieu à un foisonnement d’études, car ils font référence à de nouvelles formes d’échange. La crise financière de 2008, la révolution numérique et les aspirations socio-environnementales ont donné lieu à des formes d’échanges inédites ou réinventées, ayant subtilement envahi notre quotidien. De l’achat d’un ordinateur reconditionné chez Best Buy, à la revente en ligne d’un cadeau de mariage doublon sur Kijiji, en passant par les marchés de troc entre amis ou sur plateforme mobile, nombreux sont les exemples des nouvelles formes d’échange peuplant notre quotidien. Et si, mises bout à bout, ces pratiques, parfois non ou peu monétisées, d’initiative individuelle et moins entrepreneuriale, avec le support des technologies, ne seraient que les prémisses du basculement vers une nouvelle économie ? 

Le colloque intitulé « Les reconfigurations de l’échange marchand : tour d’horizon, enjeux, et perspectives » de notre Laboratoire sur les Nouvelles Formes de Consommation (LaboNFC), présente les recherches les plus récentes sur l’étude des nouvelles formes d’échange marchand. Ces recherches éclairent sur les comportements de consommation inédits tels que la consommation responsable, la consommation collaborative (ex. Uber, Airbnb, TaskRabbit), les modèles d’affaires coopératifs tels que les marchés de producteurs, ou les systèmes allongeant la durée de vie des produits (ex. reconditionnement, logistique inversée). En examinant ces nouvelles formes d’échange marchand, notre objectif est d’approfondir et provoquer des échanges sur la tendance de fond vers une économie plus participative, où l’individu aurait un rôle de plus en plus important.

Myriam Ertz, Damien Hallegatte et Julien Bousquet

Professeurs au Département des sciences économiques et administratives de l’UQAC

Développement et formes de langage chez les enfants d’âge préscolaire

Le colloque Développement et formes du langage oral et du langage écrit chez les enfants d’âge préscolaire aura lieu le 10 mai à l’UQAC et réunira des chercheurs, des praticiens et des étudiants s’intéressant au développement langagier des jeunes enfants. Le langage est un outil essentiel pour soutenir le développement cognitif, social et affectif de l’enfant; il a besoin d’un environnement riche et stimulant pour développer ses habiletés langagières.

La réflexion et les échanges menés dans le cadre de ce colloque s’articuleront autour de trois axes. 

Dans le premier, trois recherches réalisées en collaboration avec des enseignantes au préscolaire seront présentées; elles ont comme point d’ancrage le contexte du jeu symbolique, un jeu de faire-semblant. Le développement du langage oral d’enfants de maternelle en milieu plurilingue, les défis d’enseignantes autochtones pour favoriser l’émergence de l’écrit en contexte de jeu et l’évaluation et le soutien de l’émergence de l’écrit par l’observation du jeu symbolique au préscolaire seront présentées. 

Le deuxième axe présentera trois recherches portant sur le développement langagier des enfants soit : la séquence développementale du langage expressif chez les enfants âgés de 3 à 4 ans, les composantes des récits spontanés d’enfants de 3 et 4 ans plurilingues et le développement des habiletés métalinguistiques d’enfants de maternelle dans un milieu multiculturel et multiethnique. Le troisième et dernier axe de la journée présentera trois recherches sur le soutien aux parents, aux éducateurs et aux enseignants.

La contribution des pratiques parentales d’éveil à la lecture qui contribue au développement des habiletés langagières des enfants, un projet de co-intervention avec une orthophoniste et des éducatrices portant sur les pratiques de soutien du développement langagier et l’utilisation de la tablette numérique pour supporter le développement de l’écrit au préscolaire clôtureront cette journée.

Elisabeth Jacob et Pascale Thériault

Département des sciences de l’éducation de l’UQAC

Nancy Allen

Chercheuse postdoctorale à l’UQAM

L'UQAC AU QUOTIDIEN

La seconde édition de l’événement Reconnaissance des auteurs de l’UQAC a eu lieu le mercredi 11 avril dernier. L’événement tenu à la bibliothèque Paul-Émile-Boulet a été l’occasion de souligner le travail de 33 auteurs, qui ont contribué au cours de la dernière année à la publication de quelque 30 ouvrages.
Le Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) a accordé un financement de 540 000 $ à l’UQAC pour le projet « Mise en œuvre de la Table de concertation minière du Saguenay–Lac-Saint-Jean ». Sur la photo, Réal Daigeault, professeur et directeur du Centre d’études sur les ressources minérales (CERM) de l’UQAC, est accompagné du préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay, Gérald Savard, et du député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean, Serge Simard.