20 ans de collaboration en éducation dans la région

PAGE UQAC / Dans le cadre du 86e Congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), qui se tiendra à l’UQAC du 7 au 11 mai, découvrez les recherches présentées par nos professeurs-chercheurs.

L’ACFAS coïncide avec un événement important : le 20e anniversaire du Consortium régional de recherche en éducation (CRRE). Celui-ci sera mis en valeur dans deux colloques.

Le premier, dont le principal responsable est Souleymane Barry, établira un bilan des recherches menées en collaboration entre chercheurs et praticiens des milieux scolaires. Les sujets au coeur de ce type de recherche, les rôles des acteurs, les processus de travail, les limites et les défis seront autant d’éléments au centre des discussions.

Le CRRE sera aussi l’un des huit cas retenus pour témoigner des pratiques, des enjeux, des défis et de l’avenir de la collaboration université-cégep en recherche. Ce colloque est coorganisé par Stéphane Allaire et les cégeps de la région et de Sept-Îles.

Descendre
de sa tour d’ivoire

Le CRRE est un partenariat interordre regroupant les commissions scolaires et les cégeps de la région, celui de Sept-Îles et l’UQAC. Le modèle, unique au Québec, oeuvre à la formation continue par la recherche participative. Il prend la forme de projets visant à résoudre une problématique rencontrée par des enseignants, des conseillers pédagogiques ou des directions d’établissement. Ainsi, les chercheurs descendent de leur prétendue tour d’ivoire pour co-élaborer et documenter des solutions novatrices à des enjeux du milieu scolaire.

Des retombées variées

Outre la progression des connaissances scientifiques sur une variété de sujets, le CRRE favorise la concertation autour d’enjeux régionaux et la production de connaissances directement applicables en classe et dans l’école. Les intervenants des milieux scolaires sont considérés comme des coproducteurs de connaissances, ce qui valorise la profession enseignante et rapproche la recherche et la pratique. 

Enfin, le partenariat contribue au rayonnement de la région.

Sont aussi cosignataires du texte : Nicole Monney, Souleymane Barry, Catherine Dumoulin, Carole Fisher, Patrick Giroux, Joëlle Duval, Catherine Larouche, Christine Couture, Diane Gauthier, Odette Gagnon, Nadia Cody, Sandra Coulombe, Karine N. Tremblay, Manon Doucet, Pascale Thériault, Nathalie Murray, Marie-Pierre Baron, Monique L’Hostie, Pauline Minier, Martha Anadon, Constance Lavoie, Carole Côté, Roberto Gauthier, Catherine Duquette et Andrée Lessard.

Stéphane Allaire

Professeur au Département des sciences de l’éducation de l’UQAC